Éphémérides du mois

Historic Date Description

1/1/1576

 Fondation du Carmel de Caravaca sous le vocable de Saint-fur45eph. Ce fut une fondation à distance car la Madre n’ayant pas encore achevé la fondation de Séville veilla à désigner pour prieure une religieuse sur laquelle elle comptait pour s’acquitter très bien de cette charge. Soeur Anne de Saint-Albert, future disciple de Saint Jean de la Croix fut nommée pour mener à bien cette fondation.

1/1/1888

 Réponse de Mgr Hugonin permettant à Thérèse Martin (Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus) d’entrer au Carmel de Lisieux à 15 ans. Cependant, le Carmel diffère l’entrée de Thérèse de trois mois à cause du Carême..

1/1/1922

  Baptême d’Édith Stein, à Bergzabern, Allemagne, soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix reçoit le nom de Thérèse-Hedwige. Elle fait sa Première Communion en ce même jour.

2/1/1873

Naissance de Thérèse Martin à Alençon (France), Thérèse vient au jour. Ses parents Louis et Zélie l’accueillent avec joie. Elle est la cinquième enfant du foyer Martin.

2/1/1953

 Lettre de Mère Marie du Sauveur à sa marraine : «Adresse-moi encore à Bui-Chù, car le Délégué Apostolique de Hanoï nous fait dire de rester en nos résidences. Ici les Frères canadiens sont bien tranquilles et ne parlent pas de partir.» (Menaces de l’invasion communiste au Nord Vietnam)

2/1/1974

Les deux aspirantes mauriciennes qui avaient sollicité quelques années auparavant leur admission au Carmel de Montréal, font leur entrée au nouveau Carmel de l’Ile Maurice, fondé par le Carmel de Montréal. Elles seront suivies de plusieurs compagnes puisque 25 ans plus tard ce petit colombier de la Vierge compte une vingtaine de moniales. Créoles, Chinoises, Indiennes et Canadiennes témoignent ensemble le charisme thérésien.

3/1/1941

 Mère Marie du Rosaire termine son mandat de prieure au Carmel de Bui Chù. Soeur Marie du Sauveur reprend le service de prieure jusqu’en janvier 1944 et sera à nouveau remplacée par soeur Marie du Rosaire.

3/1/1953

 Pour obéir aux exigences de la Constitution "Sponsa Christi", et pour donner une soumission indéfectible aux directives de l’Église, le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus o.c.d., visiteur apostolique des Carmels de France, envisage le projet des Fédérations qu’il ne pensait pas d’abord convenir aux carmélites. Ce même jour, le Père Marie-Eugène est nommé délégué par la Sacrée Congrégation des Religieux pour l’organisation des Fédérations. Tâche qu’il partagera ensuite avec d’autres provinciaux.

4/1/1873

 Baptême à Alençon en l’église Notre-Dame de Thérèse Martin, par l’abbé Lucien Domaine. Elle reçoit les prénoms de Marie-Thérèse-Françoise. Marraine : sa soeur aînée Marie ( treize ans) ; parrain : Paul-Albert Boul (treize ans)

4/1/1873

 Le Père Antoine-Nicolas Braun en contact avec le Carmel de Reims en vue de la fondation d’un Carmel à MONTRÉAL, écrit à Mère Marguerite-Marie, prieure à Reims : "Depuis mon passage à Reims, (en route pour un voyage d’affaires à Rome, Mère Séraphine qu’il désirait pour la fondation canadienne lui avait encore répondu : "C’est impossible, c’est impossible, d’ailleurs je ne me sens pas du tout l’attrait d’être fondatrice"), je me sens plus porté que jamais à m’employer tout entier à l’établissement des Carmélites à Montréal. Il y aura nécessairement des difficultés qui surgiront de tous côtés, car le démon ne pourra supporter l’idée d’un monastère de Carmélites dans un pays qu’il voudrait protestantiser...La Mère Séraphine persiste-t-elle à prétendre qu’elle n’a pas d’attrait pour la fondation ? Assurez-la que moi, j’en ai beaucoup, beaucoup, et comme en ceci je suis très généreux, je suis prêt à lui en céder tant qu’elle en voudra, et cela sans aucun détriment pour moi. J’invoque tous les jours sainte Thérèse..."

4/1/1918

 Soeur Marie du Sauveur(Rose Alba Brien de Danville) est élue sous-prieure au Carmel de Hanoï, Vietnam

4/1/1962

 Ouverture du Procès ecclésiastique pour la béatification de Soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix. (Édith Stein)

5/1/1846

Naissance à Abellin (Haute Galilée) de Mariam Baouardy, devenue au Carmel Soeur Marie de Jésus Crucifié, la "Petite Arabe"

5/1/1888

 À la fin de l’après-midi, Mère Séraphine du Carmel de Montréal reçoit le Sacrement des Malades. Mgr Fabre, prévenu de l’état précaire de la Mère Fondatrice, entre au Monastère vers 5 h du soir, pour se renseigner auprès de celle-ci de ses dernières volontés au sujet du futur gouvernement de la communauté.

5/1/1889

 Au Carmel de Lisieux Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus (Thérèse Martin)commence sa retraite de prise d’Habit.

6/1/1931

  En la fête de l’Épiphanie, Marie Pila (co-fondatrice de l’Institut Notre-Dame de Vie), Jeanne Grousset et Germaine Remieu, reçoivent ensemble le scapulaire de la Vierge du Carmel ; il leur permettra de participer à toutes les richesses spirituelles de l’Ordre du Carmel : c’est leur "Prise d’Habit". Leur grâce carmélitaine se précise.

9/1/1888

 Décès de Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus (Adéline Lucas) fondatrice du Carmel de Montréal. Elle était dans sa 73 e année. Elle en avait passé 53 au Carmel dont 13 au Canada.

9/1/1897

 Au Carmel de Lisieux, Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus qui vient d’avoir 24 ans, fait une première allusion explicite à sa mort prochaine dans une lettre qu’elle écrit à Mère Agnès, sa soeur Pauline.

10/1/1889

 Prise d’Habit au Carmel de Lisieux de Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face (Thérèse Martin), en ce jour, Thérèse ajoute le vocable de "la Sainte-Face" à son nom. Il neige.

11/1/1903

 Au Carmel de Dijon : Profession de Soeur Élisabeth de la Trinité (Élisabeth Catez)

11/1/1952

 Le Pape Pie XII accorde une audience au Père Marie-Eugène qui lui parle de la Visite Apostolique des Carmels de France et à cet occasion lui offre un exemplaire de son livre "Je veux voir Dieu".

13/1/1957

 Suite à de nombreuses difficultés, Mère Alice-Aimée et Soeur Marie-Reine Assunta reçoivent de Paris les passeports avec les visas et aussi l’avis que leurs places étaient retenues sur le "Scythia" quittant Le Havre le 19 janvier vers le Canada pour la fondation du Carmel de Dolbeau.

15/1/1846

Baptême dans le rite grec-melkite catholique de Mariam Baouardy (Soeur Marie de Jésus-Crucifié)

15/1/1888

 Naissance à Danville (Québec, Canada) de Rose-Alba Brien (Soeur Marie du Sauveur) future fondatrice en 1921 du Carmel de Bui-Chu, Vietnam , et en 1957, de celui de Danville, Cantons de l’Est.

15/1/1910

 Mort de Soeur Marie-Aimée du Saint-Sacrement ( Madeleine-Amélie-Marie-fur45eph-Thérèse Peltier) co-fondatrice du Carmel de Montréal.

15/1/1944

 Le Père Jacques de Jésus (Lucien Bunel) est arrêté par la Gestapo pour avoir caché trois enfants juifs au Collège d’Avon où il était directeur.

16/1/1944

 Au Carmel de Lisieux : Mort de Soeur Marie de la Trinité et de la Sainte Face, (Marie-Louise Castel), novice de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus. Au cours de la nuit, ayant encore toute sa connaissance, elle dit à son infirmière : "Au ciel, je suivrai partout la petite Thérèse !" Ce furent ses derniers mots.

16/1/1973

 Quatre moniales professes solennelles de Montréal s’envolent vers l’Ile Maurice, Océan Indien. Elles vont rejoindre deux de leurs compagnes parties quelques mois plus tôt pour la fondation d’un Carmel à Bonne Terre. Il s’agit des Soeurs Murielle Beaulieu, Hermance Allard, Germaine Hautman et Lorette Poirier.

17/1/1957

 Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus(Alice Marin) accompagnée de Soeur Marie-Reine Assumpta (Anna Nguyen Khiem)en exil du Carmel de Hanoï, quittent Niort afin de se rendre au Canada pour la future fondation du Carmel de Dolbeau.

19/1/1572

 Vision de Ste Thérèse de Jésus: "La veille de la Saint Sébastien, au moment où le Salve commençait, je vis la Mère de Dieu accompagnée d’une grande multitude d’anges descendre vers la stalle priorale où est placée la statue de Notre Dame, et occuper cette place. La très Sainte Vierge demeura là tout le temps du Salve et elle me dit : "Tu as bien fait de me mettre à cette place. Je serai présente aux louanges qui seront données à mon Fils et je les lui offrirai." Le tout se passa au monastère de l’Incarnation où la Madre avait été élue Prieure.

19/1/1940

 Au Carmel de Lisieux, mort de soeur Marie du Sacré-Coeur (Marie Martin), soeur aînée et marraine de Thérèse. Elle est âgée de 80 ans.

20/1/1582

 FONDATION CARMEL DE GRENADE sous le vocable de Saint-fur45eph. Cette fondation est la seule de celles qui furent réalisées pendant la vie de la Madre sans qu’elle intervienne personnellement, et qu’elle n’a pas relatée dans le Livre des Fondations. Cependant elle envoya pour faire cette fondation deux personnages éminents : Saint Jean de la Croix et la Mère Anne de Jésus (Lobera)

20/1/1896

 CARMEL DE LISIEUX Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus remet à Mère Agnès, prieure, son cahier de souvenirs (Manuscrits A). Cette dernière le range sans le lire.

20/1/1957

 Départ à minuit du paquebot transportant Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus et soeur Marie-Reine Assumpta, en exil du Carmel de Hanoï, pour la fondation du Carmel de Dolbeau.

21/1/1894

 ÉGLISE DE FRANCE  Le pape Léon XIII déclare Jean D’Arc "vénérable"

21/1/1895

 CARMEL DE LISIEUX: Pour la fête priorale de Mère Agnès de Jésus, on joue la pièce (récréation pieuse) composée par Ste Thérèse intitulée "Jeanne d’Arc accomplissant sa mission". Thérèse y tient le rôle principal.

21/1/1903

 Cérémonie publique de la prise de voile au Carmel de Dijon de soeur Élisabeth de la Trinité (Élisabeth Catez)

23/1/1923

 Profession au Carmel de Bui-Chù de deux canadiennes ayant pris l’Habit au Carmel de Montréal avant leur départ en mission à savoir : Berthe Georges (soeur Marie du Sacré-Coeur) et Résilda Brunelle ( soeur Thérèse de Saint-fur45eph)

23/1/1957

 Une messe officielle est instituée en l’honneur de Ste-Émérentienne.

24/1/1951

 La prieure du Carmel de Hanoï, Mère Thérèse du Coeur de Jésus, ayant été avertie depuis décembre que la dernière évacuation normale pour la France aurait lieu en janvier, suite à l’invasion du Nord Vietnam par l’armée vietnamienne renforcée par les Chinois, fait partir pour la France le noviciat vers la France. Accompagnées de soeur Aimée de l’Enfant-Jésus, maîtresse des novices, elles sont accueillies par le Carmel de Montauban jusqu’en avril.

25/1/1560

 Vision du Christ ressuscité de la Mère Thérèse de Jésus : "Un jour de la fête de Saint Paul, pendant la messe, je vis Notre Seigneur dans sa Sainte Humanité tout entière, tel qu’on le peint ressuscité. Il m’apparut dans une beauté et une majesté incomparable."

25/1/1571

 FONDATION À ALBA DE TORMES sous le vocable de Notre-dame de l’Annonciation. C’est la 10e fondation de la Madre Ste Thérèse de Jésus. Elle est accompagnée de Saint Jean de la Croix.

25/1/1675

 Béatification par le Pape Clément X de Saint Jean- de la -Croix.

25/1/1921

 Soeur Marie du Sauveur (Rose-Alba Brien) est élue prieure au Carmel de Hanoï, Vietnam.

28/1/1899

 Léonie Martin ( soeur de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus) entre définitivement à la Visitation de Caen après quelques essais infructueux.

29/1/1875

 CARMEL DE MONTRÉAL: Mgr Bourget, évêque de Montréal annonce le prochain départ des futures fondatrices du Carmel, fixé à la mi-avril. Il ajoute que M. Louis Thibault, négociant de Montréal, était délégué à Reims ( France) pour ramener les six carmélites attendues.

29/1/1900

 Naissance à Barentin près de Rouen, France, de Lucien Bunel, future Père Jacques de Jésus, carme.

30/1/1926

 Le Pape Honorius III approuve la Règle du Carmel écrite par Albert, patriarche de Jérusalem, entre les années 1206-1214, au moment où les ermites du Carmel commençaient à mener une vie cénobétique (communautaire).

30/1/1957

 La fondatrice du futur Carmel de Dolbeau, Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus (Marin) arrive à Montréal vers 9 heures du matin. Elle est accompagnée de Soeur Marie-Reine Assumpta d’origine vietnamienne.

1/2/1885

 Décès au Sault-au-Récollet du Père Antoine-Nicolas Braun, promoteur principal de l’établissement des Carmélites à Montréal.

1/2/1951

 Lettre du Carmel de Montréal à Madame Simard, soeur de Mère du Sauveur à Bui-Chù : Vous demandez ce que nous pensons de la situation de Bui-Chù et de leur réponse ? Tous simplement, ce sont de dignes enfants du Bon Dieu, de véritables Épouses reposant sur son coeur, à l’ombre de ses ailes. Prions, mais ne nous inquiétons pas. Soeur St-Antoine de Padoue.

1/2/1952

 Carmel de Bui-Chù : Lettre de Mère Marie du Sauveur à sa marraine : "...la guerre est reprise de plus belle, avec toutes ses horreurs ! Mon Dieu ayez pitié de nous. Nos Frères de la Merci sont très occupés avec les nombreux blessés de guerre, c’est affreux, parait-Il ! Mais ils sont joyeux quand même."

2/2/1866

 Théophane Vénard est décapité à Hanoï. Il a versé son sang pour la foi.

2/2/1893

 Carmel de Lisieux : Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus compose sa première poésie : "La rosée divine" pour soeur Thérèse de Saint-Augustin

2/2/1922

 Confirmation d’Édith Stein (Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix) dans la chapelle privée de l’évêque de Spire, Allemagne.

2/2/1936

 Les moniales carmélites du Carmel d’Hanoï prononcent leurs voeux solennels suite à la permission du pape Pie XI

3/2/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus (Marin) et soeur Marie-Reine Assumpta arrivent au Carmel de Montréal. Court arrêt car elles sont en route pour Chicoutimi en vue de la fondation d’un Carmel à Dolbeau, Lac St-Jean.

3/2/1971

 Carmel de Montréal : Depuis quelques années il est question de fondation d’un Carmel à l’Ile Maurice, Océan Indien. Soeur Hermance Allard, carmélite de Montréal, missionnaire en Chine en 1947 puis à Lucena aux Philippines dix ans plus tard suite à la prise du pouvoir en Chine par les communistes le désire fortement.  Une lettre datée du ce jour arrive au Carmel de Montréal. Mgr Jean Margéot évêque de Port Louis, Ile Maurice écrit : " Je suis heureux de constater que vous gardez toujours l’espoir d’une fondation à Maurice et que cet espoir est partagée par d’autres carmélites. Le conseil diocésain ainsi que le conseil presbytéral que j’ai consulté au sujet du principe d’une fondation carmélitaine à l’Ile Maurice sont tous deux pleinement d’accord (...) Il faudrait maintenant que dans le détail, nous puissions l’étudier ensemble et voir quand et comment la réaliser..."

4/2/1922

 Ordination sacerdotale à Rodz (France) par Mgr Varchier de Henri Grialou (Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, carme, futur fondateur de l’Institut Notre-Dame de Vie

4/2/1924

 Carmel de Montréal : Mort de soeur Espérance de Saint-Rémi (Jeanne Françoise Eon) tourière agrégée et tertiaire de l’Ordre du Carmel. Co-fondatrice du Carmel de Montréal, dernière survivante du groupe des fondatrice, " la dernière relique de Reims" comme disait aimablement Mgr Bruchési. Elle était âgée de 78 ans.

5/2/1895

 Carmel de Lisieux : Prise d’Habit de soeur Geneviève de Ste-Thérèse (Céline Martin, soeur de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus).

6/2/1974

Carmel de l’Ile Maurice :

Un document (rescrit) de la Sacrée Congrégation pour les Religieux autorise l’érection canonique du monastère carmélitain à l’Ile Maurice, Océan Indien quand l’édifice sera construit.

7/2/1562

 C’est en ce jour que fut signé à Rome par la Sacrée Pénitencerie le Bref de fondation :"Ex parte vestra" pour le futur monastère de St-fur45eph d’Avila fondé par la Mère Thérèse de Jésus.

8/2/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus, soeur Marie-Reine Assumpta et Mlle Alice Dusseault quittent Québec pour Chicoutimi dans une voiture offerte généreusement par le ministre Camille Pouliot (papa de soeur Marie-Suzanne de Jésus, future fondatrice du Carmel de Mati, Philippines) Le soir, elles rencontrent Mgr Marius Paré qui voue déjà une grande affection aux carmélites.

9/2/1957

 Carmel de Dolbeau : Voyage Chicoutimi-Dolbeau de Mère Alice-Aimée, de soeur Marie-Reine et de Mlle Alice Dusseault. Mgr Georges Melaçon, évêque de Chicoutimi est venue les saluer. Arrivées à Dolbeau vers 17 hres, elles sont hébergées par les Soeurs Augustines, à l’Hôpital su Sacré-Coeur. Monsieur le Chanoine Jean-Baptiste Simard, curé de la paroisse et donateur d’une maison qui leur servira de premier monastère est venu les saluer et faire connaissance.

10/2/1837

 Carmel de Montréal : Mort à Reims, France, de Mme Lucas, âgée de 56 ans, maman de Soeur Séraphine du Divin Coeur de Jésus, future fondatrice du Carmel de Montréal.

10/2/1957

 Carmel de Dolbeau : Mgr Marius Paré tient lui-même à ouvrir la "Maison" et à faire visiter Mère Alice-Aimée et soeur Marie-Reine, ce qui s’appellera désormais le Carmel de Dolbeau

11/2/1952

 Le Pape Pie XII reçoit en audience le Père Marie-Eugène, carme, visiteur apostolique pour les Carmels féminins de France. Le Saint Père lance l’idée de la possibilité que les Carmélites déchaussées conservent une heure quotidienne à l’enseignement du catéchisme à la jeunesse. Le Père Marie-Eugène se voit obligé de plaider en faveur de la vie contemplative pure des carmélites que menace l’urgence apostolique de l’Église d’après-guerre.

11/2/2003

 Carmels Québécois : Une trentaine de carmélites venues des cinq Carmels québécois se réunissent à l’Abbaye Cistercienne de Rougemont avec le Père Camilo Maccise o.c.d. Préposé Général. La session avait pour thème : "La vie consacrée carmélitaine au troisième millénaire" Ce fut durant 8 jours une étude approfondie des documents "Vita Consecrata", "La vie fraternelle en communauté"; de notre Règle et de nos Constitutions. Occasion fort appréciée de communion fraternelle, d’ouverture universelle avec l’ensemble de l’Ordre et un enrichissement spirituel sans prix. Le samedi après-midi a été consacré ;a la Famille du Carmel : Institut Notre-Dame de Vie, Fraternités carmélitaines, Carmélites de Saint-fur45eph, Carmélites missionnaires qui a été réunie autour de l’Eucharistie présidée par notre Père Général, suivie d’une conférence sur Les Origines bibliques du Carmel. À la fin de la session le Père Camilo a fait une tournée rapide de tous les monastères du Québec. C`était son dernier voyage apostolique en cette fin de son 2e sexennat comme Préposée Général.

12/2/1691

 Décès à Paris au couvent des Carmes de la rue Vaugirard du "frère laïc" Laurent de la Résurrection. (Nicolas Herman)

12/2/1873

 Carmel de Montréal: Le Père Antoine-Nicolas Braun s.j. continue sa correspondance avec Mère Séraphine du Divin Coeur en vie de la fondation d’un Carmel à Montréal.

12/2/1889

 Épreuve de santé de Louis Martin, père de Sainte Thérèse de l’enfant-Jésus). Épreuve que Thérèse appelle "notre grande richesse". Il est hospitalisé au Bon Sauveur de Caen. Il y restera 3 ans. Dure épreuve pour Thérèse.

14/2/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée de l’enfant-Jésus (Marin) projette de retourner en France afin d’organise elle-même le transfert de la communauté de Hanoï qui est en exil en France.

15/2/1432

 Au chapitre de Nantes, une supplique demande formellement au pape Eugène IV de modifier la Règle primitive rédigée par saint Albert afin de l’adapter une fois pour toutes aux santés chancelantes et aux conditions de vie nouvelles de l’époque.

16/2/1585

 Jean de la Croix, carme, inaugure la fondation des carmélites à Malaga.

16/2/1950

Le Journal officiel hollandais publie le nom de tous les juifs déportés de Hollande le 7 août. Liste 34 : Numéro 44074 Édith Thérèse Hedwig Stein, née le 12 octobre 1891 à Breslau, venant d’Echt, morte le 9 août 1942". À la ligne suivante, le nom de sa soeur Rosa.

17/2/1951

 le Père Huân est venu en toute hâte hier, il va s’occuper de nous, si le danger est plus grand. (Les communistes approchent), nous filerons au Canada en avion. Nos soeurs devrons nous suivre, mais je ne crois pas que le Carmel de Montréal puisse nous recevoir toutes : 6 canadiennes et 14 Vietnamiennes ! Ce Carmel dit qu’il serait heureux d’ouvrir la porte et les coeurs aussi, c’est bien touchant et beau de la part de la Prieure. Le Carmel de Trois-Rivières nous a aussi invitées " Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus, prieure.

18/2/1874

 Carmel de Montréal : Mère Marguerite-Marie, prieure du Carmel de Reims écrit au Père Antoine-Nicolas Brau s.j. qui négociait la fondation d’un Carmel à Montréal pour lui donner l’assurance que son dessein allait enfin s’accomplir : "Si la divine Providence fait aboutir l’oeuvre, nous désirerions beaucoup que le départ se fit au printemps..."

20/2/1893

 Carmel de Lisieux : Soeur Agnès de Jésus (Pauline Martin, soeur de Sainte Thérèse) est élue prieure de son Carmel à Lisieux.

21/2/1580

 Fondation par Ste Thérèse de Jésus ( la Madre) du treizième Carmel à Villanueva de la Jara (Espagne) sous le vocable de Ste-Anne--

23/2/1948

 Le Père Marie-Eugène est nommé parle pape Pie XII, "Visiteur apostolique des carmélites déchaussées se trouvant en France". Pour la première fois dans l’histoire du Carmel français, un religieux carme assurait cette fonction auprès de tous les monastères. Pour certains d’entre eux, cette visite apostolique amena la première rencontre avec l’Ordre des Carmes. Il y avait à l’époque 142 monastères de carmélites en France.

24/2/1575

 Fondation du 10e Couvent de carmélites à Beas de Segura sous le vocable de Saint-fur45eph du Sauveur.

24/2/1850

 Carmel de Montréal : Soeur Séraphine du Divin Coeur de Jésus, future fondatrice du Carmel de Montréal est élue Prieure de son Carmel à Reims, France, à l’âge de 33 ans.

24/2/1896

 Carmel de Lisieux : Profession de Soeur Geneviève de Ste-Thérèse (Céline, soeur de Ste Thérèse) qui reçoit de Thérèse le "Contrat d’Alliance de Jésus avec Céline", et une poésie intitulée "Souvenir du 24 février 1896".

24/2/1896

 Carmel de Dolbeau : Naissance d’Alice Marin, (future Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus, fondatrice du Carmel de Dolbeau) à Lowell, aux États-Unis. Son unique frère deviendra jésuite puis évêque et missionnaire en Chine.

24/2/1922

 Entrée au noviciat des Carmes à Avon (France) d’Henri Grialou (Père Marie-Eugène)

25/2/1881

 Carmel de Montréal : Décès à Montréal de M. René Dupré, âgée de 54 ans. Il légua par testament au Carmel naissant tout son modeste avoir, fruit de ses économies. Il fut enterré à l’entrée de la Chapelle du monastère. Dévoué bienfaiteur, humble aux yeux du monde, mais grand devant Dieu et grand aussi dans la mémoire des carmélites.

25/2/1959

 Carmel de Lisieux: Mort de soeur Geneviève de la Sainte-Face, soeur de Ste Thérèse, à l’âge de 90 ans. Elle était la dernière survivante de la famille Martin.

26/2/1895

 Carmel de Lisieux : Ste Thérèse de L’enfant-Jésus compose spontanément la poésie "Vivre d’Amour" qui contient 15 strophes de 8 vers chacune.

28/2/1952

 Suite à la demande du Saint Père Pie XII à savoir "un apostolat extérieur pour les carmélites déchaussées", le Père Marie-Eugène visiteur apostolique des carmélites de France remet au Cardinal A. G. Piazza une longue lettre pour le pape où il décrit la véritable situation des carmélites déchaussées, qui la remet personnellement au St-Père.

1/3/1883

 Carmel de Montréal : Mort de Soeur Madeleine de Saint-fur45eph (fur45éphine Hubert). C’était le premier Vendredi du mois, comme elle l’Avait demandé au Sacré Coeur. Elle avait 30 ans et en avait passé 6 au Carmel

4/3/1589

 Jean de la Croix renonce au priorat de Grenade et devient prieur de Ségovie.

4/3/1591

 Le chapitre des Carmes s’est ouvert à Alcala au début du mois. En ce jour le Père Jérôme Gratien est élu Provincial des Déchaux.

4/3/1961

 Carmel de Dolbeau : Lettre du Père Marie-Eugène de l’enfant-Jésus à Mère Alice-Aimée :  Je vous renvoies les plans de vote Monastère. Je ne vois rien de spécial à vous signaler. Puisque vous jugez la disposition commode, adoptez-la. Je viendrai en effet au Canada en juillet et août. Si je puis arriver jusqu’à vous je le ferai volontiers, mais je serai certainement bien chargé. Espérez et priez pour moi.

5/3/1926

 Carmel de Montréal : Naissance à Gaspé de Suzanne Pouliot (Marie-Suzanne de Jésus) fondatrice du Carmel de Mati, Philippines.

10/3/1922

 Prise d’Habit au Carmel d’Avon (France) pour Henri Grialou (Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus)

10/3/1947

 L’Institut Notre-Dame de Vie fondé par le Père Marie-Eugène est agrégé à l’Ordre du Carmel. À ce moment, il n’y a que la branche féminine.

11/3/1923

 Profession temporaire du Père Marie-Eugène de l’enfant-Jésus au Carmel d’Avon, France

11/3/1926

 Profession perpétuelle du Père Marie-Eugène

12/3/1622

 Canonisation de Sainte Thérèse de Jésus (d’Avila) par le pape Grégoire XV, en même temps que saint Ignace de Loyola, saint François Xavier et saint Philippe de Néri.

13/3/1932

 Marie Pila, Jeanne Grousset et Germaine Romieu, les première pierres de la petite fondation en espérance, à savoir l’Institut Notre-Dame de Vie, prononcent leurs voeux dans le Tiers-Ordre carmélitain, en ce dimanche de la Passion.

14/3/1932

 Marie Pila accompagne le Père Marie-Eugène à Notre-Dame de Vie, sanctuaire de la Vierge depuis le VI e siècle, au sud du village de Vénasque. Cette propriété avait été offerte au Père, l’année précédente, pour une oeuvre du Carmel ; il ne voyait pas comment l’utiliser. Mais en ces premiers jours de mars, au moment de partir comme prieur du couvent d’Ager, l’idée lui vient soudain de la proposer au petit groupe : elles y prieraient, viendraient y faire l’expérience de la solitude, du "désert". Le projet n’était pas encore bien précis !

16/3/1897

 Carmel de Montréal : Mort de soeur Marie de Saint-Jean-Baptiste ( Irma Zoé Frédérick) venue de Reims avec Mère Séraphine. Elle est la première professe à être inhumée au monastère actuel de Montréal après la translation de celui-ci de la rue d’Hochelaga en octobre 1896.

17/3/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée est hésitante. Elle désirait retourner en France pour chercher les soeurs. Le Père Marie-Eugène cette question à son jugement. Elle écrit à Mère Thérèse demeurée en France : "Oh ! Que j’ai la nostalgie de la France ! d’Hanoï ! Je m’ennuie, combien je voudrais reculer, j’en suis à souhaiter que quelque chose arrive et chambarde tout ! "

18/3/1574

 Jean de la Croix accompagne Thérèse de Jésus pour l’inauguration de la fondation des réformés à Ségovie.

19/3/1574

 Fondation par la Mère Thérèse de Jésus du Carmel de Ségovie sous le vocable de Saint-fur45eph

19/3/1897

 Carmel de Lisieux : Thérèse confie dans une lettre au Père Rouland, son "frère" spirituel : "...je dis qu’avec bonheur, je partirai pour le Tonkin (Vietnam) si le bon Dieu daignait m’y appeler, (...) Je puis même vous assurer que si Jésus ne vient pas bientôt me chercher pour le Carmel du Ciel, je partirai un jour pour celui d’Hanoï ...fondé par celui de SaÏgon..."

19/3/1952

 La Sacrée Congrégation pour les Religieux envoie aux Ordinaires locaux une circulaire, où elle dit estimer de son devoir "d’urger auprès des moniales cette obligation opportune et efficace aux travaux apostoliques qui s’adaptent mieux à leur genre de vie propre. "

19/3/1957

 Carmel de Dolbeau : Nouvelle de Mère Alice-Aimée à Mère Thérèse en France. Elle lui écrit qu’elle compte demander à Rome la possibilité de réciter l’Office Divin à Dolbeau selon le propre du Carmel d’Hanoï, jusqu’à ce que ce dernier soit rétabli.

20/3/1872

 Mort à Tarragon (Espagne) du Bx François de Jésus-Marie-fur45eph, prête o.c.d. ( François Lalau y Quer) fondateur des Carmélites Missionnaires. Il fonda le rameau féminin à Ciudadela, Majorque, Espagne en 1860-1861

20/3/1911

Les Carmélites Missionnaires fondées par le Bx François Palau y Quer sont agrégées à l’Ordre du Carmel

20/3/1957

 Carmel de Dolbeau : Quel soulagement ! Mère Alice-Aimée qui désire tant retourner en France pour ramener elle-même les Soeurs demeurées au Carmel de Niort, reçoit enfin le mot de passe par télégramme : "Venez".

20/3/1976

 Carmel de Dolbeau : Mort de Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus (Alice Marin), prieure et fondatrice du Carmel de Dolbeau

21/3/1957

 Carmel de Dolbeau :  Mère Alice écrit que le futur monastère commence à prendre "bonne mine"

21/3/1993

 Canonisation à Rome par Jean Paul II de Teresa de Jesus (Teresa de los Andes, la "petite Thérèse" du Chili, 1900-1920)

25/3/1572

 Jérôme Gratien futur provincial de la Réforme de Sainte Thérèse prend l’habit au couvent de Pastrana.

25/3/1946

 Une prieure, déplorant avec d’autres carmélites l’isolement des Carmels, rédige une supplique à Pie XII demandant un visiteur apostolique pour les Carmels de France et propose le Père Marie-Eugène o.c.d.

25/3/1957

 Carmel de Dolbeau : Mgr Marius Paré écrit à Mère Alice-Aimée son contentement de voir se terminer les travaux de réfection du futur Carmel de Dolbeau et lui parle de la souscription pour le Carmel.

26/3/1923

 Carmel de Lisieux : Translation des restes de soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus du cimetière au Carmel de Lisieux.

26/3/1994

 Louis et Zélie Martin (parents de la "Petite Thérèse) sont déclarés "vénérables par Jean Paul II

27/3/1932

 Le petit groupe (Marie Pila, Jeanne Grousset, Germaine Remieu) séjourne pour la première fois au sanctuaire Note-Dame de Vie à Vénasques, avant de s’y installer de manière bien rudimentaire aux premiers jours de l’été

27/3/1956

 L’Institut séculier Notre-Dame de Vie obtient de Rome par l’intermédiaire de Mgr Llobut, Archevêque d’Avignon, l’indult autorisant à célébrer solennellement la fête de Sainte Émérentienne le 23 janvier

27/3/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée s’envole vers la france. Elle laisse Soeur Marie-Reine Assunta au tour du Carmel de Québec.

27/3/1967

 Mort du Père Marie-Eugène, fondateur de l’Institut Notre-Dame de Vie.

28/3/1515

 À l’aube de ce mercredi, naît Teresa, fille de Alonso de Cepeda et de Beatriz de Ahumada. (Futur Thérèse de Jésus, réformatrice du Carmel) C’était à Avila, en espagne.

31/3/1966

 Carmel de Dolbeau : Soeur Imelda Guilbaud, ex-missionnaire en Chine et au Vietnam, revenue au Carmel de Niort lors de l’invasion des communistes dans les deux pays, accepte la demande de Mère Alice-Aimée, prieure du Carmel de Dolbeau, de venir prêter main-forte à son Carmel.

1/4/1972

 Réception de la Maison Généralice d’une copie de la Loi fondamentale. (Projet de nos futures Constitutions) Étude et retour du rapport pour la fin mai.

2/4/1836

 Ordination sacerdotale de Père François Palau y Quer, fondateur des Carmélites Missionnaires

3/4/1987

 Béatification de soeur Teresa de Jésus (Teresa de los Andes), la "petite" Thérèse du Chili par Jean Paul II à Santiago du Chili.

4/4/1515

 Baptême de Sainte Thérèse d’Avila. Son parrain fut Vela Nunez, sa marraine dona Maria del Aguila.

4/4/1515

 Ce même jour, inauguration du Carmel de l’Incarnation, Avila, où Thérèse entrera dans vingt ans.

6/4/1571

 Le Père Général, Jean-Baptiste Rubeo donne de nouvelles patentes pour que Mère Thérèse continue ses fondations de Carmels réformés.

6/4/1880

 Carmel de Montréal : Mort de Soeur Béatrix de l’Immaculée Conception (Louise Légu) co-fondatrice du Carmel de Montréal. Elle était âgée de 46 ans et en avait passé 18 au Carmel.

6/4/1921

 Au Chili, Profession religieuse de soeur Teresa de Jesus (Theresa de los Andes), gravement malade du typhus

6/4/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimé entreprend son voyage en France dans le but de vérifier elle-même tous les papiers nécessaires aux émigrées qui arrivent dans un autre pays.

7/4/1574

 Les moniales carmélites de Pastrana qui ont abandonné la fondation aux mains de la Princesse D’Éboli arrivent à Ségovie.

7/4/1975

 Ouverture canonique de la Cause de béatification du Père Marie-Eugène.

8/4/1906

 Carmel de Dijon : La maladie d’Addison fait son oeuvre : mourante, Soeur Élisabeth de la Trinité reçoit l’Extrême Onction.

8/4/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée apprend à son arrivée au Carmel de Niort que les places retenues sur le paquebot "Neptunia" ne l’étaient que partiellement à cause du flot de l’immigration hongroise au Canada. Pour pouvoir partir ensemble, il faudrait retarder le départ jusqu’en juin, peut-être septembre. Angoisse ! Les visas expirent au mois de mai...tout serait à recommencer. Voulant maintenir leur confiance en M. Mme Martin (parent de Ste Thérèse), et les priant sans cesse, Mère Aimée fit savoir à Paris qu’il était absolument nécessaire que le départ à toutes eut lieu en fin d’avril ou au début de mai. "Nous attendions en paix, nous ne voulions que connaître la volonté du bon Dieu

8/4/1958

Soeur Marie-Suzanne de Jésus ( Suzanne Pouliot du Carmel de Montréal) arrive au Carmel de Davao.

9/4/1581

 Le Père Jérôme Gratian, provincial des Carmes Déchaux, délivre une patente à Mère Thérèse de Jésus (D’Avila) qui lui permet de faire la fondation d’un Carmel à Burgos.

9/4/1854

 Le Père François Palau y Quer qui avait fondé en novembre 1851 l’École de la Vertu est confiné à l’Ile d’Ibiza ( Espagne).

9/4/1888

 Carmel de Lisieux : Entrée de Thérèse Martin âgée de 15½.

11/4/1568

   Fondation du troisième couvent de la réforme thérésienne : Malagon, sous le vocable de St-fur45eph.

12/4/1920

 Mort au Chili de soeur Teresa de Jesus à 19 ans et 9 mois, dont onze mois de vie carmélitaine.

15/4/1912

 Carmel de Montréal : Prise d’Habit de Rose-Alma Brien, sous le nom de Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus.

15/4/1934

 Carmel de Cologne : Prise d’Habit de Édith Stein sous le nom de soeur Thérèse Bénédicte de la Croix.

16/4/1875

 Carmel de Montréal : Mère Séraphine et ses cinq compagnes quittent de Carmel de Reims, en route vers Montréal pour la fondation d’un Carmel via Liverpool, Angleterre.

17/4/1937

 Le Père Marie-Eugène est élu définiteur général des Carmes. Il sera à Rome jusqu’en 1955

18/4/1957

 Carmel de Dolbeau : Mère Alice-Aimée apprend par téléphone une proposition des plus imprévisible : partir par avion ligne “Air Island”

19/4/1582

 Fondation du monastère de carmélites de Saint-fur45eph de Sainte-Anne à Burgos par la Madre Thérèse de Jésus. Ce sera sa 19e et dernière fondation.

19/4/1891

 Première Communion en l’église Saint-Michel à Dijon d’Élisabeth Catez, au Carmel, Élisabeth de la Trinité. Elle a 11 ans. Que s’est-il passé dans son coeur en ce jour ? Pendant la messe et l’action de grâce, des larmes de joie coulent sur son visage... En sortant de Saint-Michel, elle dit à Marie-Louise Halle, son amie : «Je n’ai pas faim, Jésus m’a nourrie...»

20/4/1961

 Carmel de Dolbeau : Après bien des hésitations, le Curé de la paroisse Ste-Thérèse d’Avila à Dolbeau donne son accord pour l’achat de l’Hôtel Paradis” et du terrain, ce qui permettra aux carmélites de bâtir éventuellement leur monastère avec un terrain assez spacieux.

21/4/1935

 Carmels d’Allemagne Profession temporaire au Carmel de Cologne de soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein)

21/4/1938

 Carmels d’Allemagne Profession solennelle au Carmel de Cologne de soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein)

24/4/1614

 Ordre du Carmel Béatification de la Mère Thérèse de Jésus par le Pape Paul V.

24/4/1911

 Carmels du Canada Carmel de Montréal : Entrée au Carmel de Montréal de Rose-Alba Brien de Danville, future prieure au Carmel de Bui-Chu, Vietnam.

27/4/1567

 Le Père Général, Jean-Baptiste Rubéo a donné à la Mère Thérèse de Jésus la permission de fonder de nouveaux Carmels en Castille après avoir vu en février dernier le petit carmel de Saint-fur45eph d’Avila.

27/4/1957

 Carmel de Hanoï : Toute la communauté du Carmel de Hanoï réfugiée au Carmel de Niort, France, quitte ce Carmel si généreusement hospitalier pour elles durant les 20 derniers mois. Elle passe la nuit à Paris et quitte la France pour Londres le matin du 28.

28/4/1887

 Carmel de Montréal : Décès de Soeur fur45éphine du Sacré-Coeur la jeune professe du 21 novembre précédent atteinte subitement d’un érysipèle des plus violents. Elle était âgée de 29 ans, elle en avait passé 3 dans le cloître.

28/4/1957

 Carmel de Hanoï: Les carmélites d’Hanoï réfugiées en France en route pour le Canada connaissent une nouvelle angoisse à Londres, où elles devaient changer d’avion : un fonctionnaire ne se contentant pas des “laisser-passer” de deux soeurs vietnamiennes veut les garder à Londres et les faire suivre quand tout serait réglé. Après une longue discussion entre Mère Aimée et le fonctionnaire, ce dernier se montre moins rigoriste et se contente des “laisser-passer”.

28/4/1961

 Les carmélites de Dolbeau installées dans une maison dite “provisoire” depuis leur arrivée en 1957, font l’acquisition d’un très grand terrain situé à environ 3 kilomètres de la ville. Les carmélites s’installeront dans l’Hôtel qui se trouve sur le terrain à la mi-juillet. Cet endroit se nomme “Village Paradis” il sera annexé à la ville de Dolbeau en 1957. Tout de même, cette nouvelle demeure est encore “provisoire”.

1/5/1932

 Notre-Dame de Vie Mgr de Llobet, archevêque d’Avignon donne très simplement son accord au Père Marie-Eugène pour la fondation de l’Institut Notre-Dame de Vie :”Appelez ces dames, dit-il, je vais les bénir”. Et soulevant le rideau, il ajoute : “Il pleut, ça germera !”

1/5/1938

 Carmel de Cologne : Soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein) reçoit le voile noir des mains de Mgr Stockums, évêque auxiliaire de Cologne, Allemagne.

2/5/1879

 Les carmélites de Montréal quittent leur petit Carmel provisoire pour s’installer enfin dans le monastère régulier situé près du fleuve St-Laurent.

2/5/1902

 Église du Vietnam. Béatification à Rome de 21 martyrs annamites dont Théophane Vénard, français.

3/5/1881

 Carmel de Montréal : Vêture au Carmel de Montréal de Soeur Raphaël de la Providence ( Cordélia Bousquet) future fondatrice du Carmel de Trois-Rivières.

3/5/1908

 Première communion de Marie Pila, future fondatrice de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie.

3/5/1944

 Carmel de Lisieux : Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus est proclamée par Pie XII Patronne secondaire de la France.

5/5/1957

 Carmel de Dolbeau : À la surprise et à la joie de Mère Alice-Aimée, Mgr Marius Paré se rend saluer les carmélites de Hanoï arrivées au Carmel de Montréal le 29 avril dernier. Il ne cache pas son bonheur de voir enfin la Mère entourée de sa grande famille. Elles sont 16. Mgr Paré leur dit combien elles sont attendues à Dolbeau et que leur monastère provisoire quoique petit, leur réserve de grandes joies.

6/5/1875

  Carmel de Montréal : À l’aurore, en la fête de l’Ascension, “Le Prussien” ayant à son bord les 6 carmélites fondatrices du Carmel de Montréal est en face de Québec.

6/5/1882

 Carmel de Montréal : Mort de Soeur Lumina du Saint-Esprit ( Lumina Gauthier de Saint-Paul de Bedford) âgée de 24 ans. Elle en avait passé 2 au Carmel. Mère Séraphine voyant que la fin approchait lui avait fait prononcer ses voeux sous condition, quatre jours auparavant.

6/5/1925

 Carmel de Montréal : Fête solennelle pour souligner le 50e anniversaire du 1er Carmel canadien à Montréal.

7/5/1582

 Carmels d’Espagne Le Père Jérôme Gratien fait ses adieux à la Mère Thérèse de Jésus. Ils ne doivent plus se revoir.

7/5/1919

 Carmel du Chili : Teresa de los Andes (La Petite Thérèse” du Chili) entre au Carmel. Elle change de nom et s’appelle désormais Teresa de Jesus.

8/5/1875

 Fondation du Carmel de Montréal. Les 6 carmélites fondatrices conventuelles du Carmel de Reims, France, arrivent dans la soirée à Montréal. Elles sont hébergées temporairement à l’Hôtel-Dieu par les Soeurs Hospitalières de Saint-fur45eph.

8/5/1884

 Première Communion de la future sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Elle a 11 ans.

11/5/1960

 Carmel de Dolbeau : Visite du Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus. Il restera jusqu’au 13. Il est accompagné d’un père carme du Couvent de Nicolet et sont hébergés chez les Pères Trappistes de Mistassini.

13/5/1883

 Sourire de la Vierge Marie à Thérèse Martin gravement malade.

14/5/1569

  Inauguration du Carmel de St-fur45eph à Tolède, cinquième fondation de Sainte Thérèse de Jésus.

14/5/1876

 Carmel de Montréal Premières prises d’Habit au Carmel fondé l’année précédente :
1- Soeur Victoire de Jésus (Marie-Louise Legris, 23 ans de Rivière du Loup.
2- Soeur Marie de Saint-fur45eph (Marie-Délisca Desmarchais, 22 ans de Côte-des-Neiges.

14/5/1993

 Fondation à Montréal d’un couvent des carmes. Les pères reviennent au Canada après une absence d’environ 20 ans.

16/5/1876

 Carmel de Montréal :
La chapelle du Carmel étant trop petite pour recevoir les familles des quatre novices, on procéda à la 2e Prise d,Habit :
1- Soeur Thérèse de Jésus (Marie-Claire Crevier, 21 ans de Montréal)
2- Soeur Marie de la Trinité (Émilie Hubert de Trois-Rivières)

16/5/1953

 Dans une lettre adressée à tous les Carmels, le Père Marie-Eugène o.c.d., visiteur apostolique et chargé par la Sacrée Congrégation des Religieux de l’organisation des Carmels en Fédérations, annonce qu’il a demandé aux provinciaux d’Avignon-Aquitaine et de Paris, à l’époque le Père Louis de Ste-Thérèse (Louis Guillet) et le Père Élisée de la Nativité de partager ses responsabilités et ses pouvoirs. Il fait part, en outre, de sa décision de convoquer des réunions auxquelles participeront les prieures et une déléguée par monastère. Tout devra se faire “dans un esprit de soumission parfaite aux directives de la Sainte Église et de fidélité filiale à la pensée de nos saints Réformateurs”.

16/5/1955

 Le Pape Pie XII confirme l’érection des 4 Fédérations des Carmélites de France : Avignon-Lyon; Toulouse-Bordeaux; Paris-Lisieux, ainsi que leurs Statuts.

16/5/1960

  Du Carmel de Blois en France, arrive Soeur Marie de l’Assomption (Georgette Machefert) qui accepte généreusement de venir prêter main forte au Carmel de Dolbeau.

17/5/1897

 Carmel de Lisieux : Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus confie à sa soeur Pauline, Mère Agnès :”Je voudrais bien aller à Hanoï (Carmel du Vietnam, fondé par le Carmel de Saigon en 1895) pour souffrir beaucoup pour le Bon Dieu.”

17/5/1925

 Carmel de Lisieux : Canonisation de Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus (Thérèse Martin) par Pie XI

18/5/1586

 Le Père Jean de la Croix inaugure la fondation des Carmes Réformés à Cordoue.

20/5/1908

 Confirmation de la future co-fondatrice de l’Institut Notre-Dame de Vie.

20/5/1929

 “Un événement fondateur.” En ce lundi de la Pentecôte, le Père Marie-Eugène voit venir à lui un petit groupe de professeurs de Marseille, envoyé par la Prieure du Carmel de Beaune, Mère Marie-Louise. Ces jeunes personnes, Marie Pila, Jeanne Grousset, Germaine Romieu, dirigeaient à Marseille le Cours de Notre-Dame de France. Très avides de vie spirituelle, elles portaient en elles un désir d’engagement qui se cherchait, car elles aussi avaient été touchées par sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et saint Jean de la Croix. Ce qui les poussait, c’était le désir de connaître la doctrine du Carmel et d’apprendre la science de la contemplation.

21/5/1849

 Le Père François Palau y Quer, carme et futur fondateur des Carmélites Missionnaires comparait devant le maire de Loze, Montauban. Il a l’intention de se faire naturaliser français grâce aux lois de la République qui venait d’être proclamée. Il résidait en France depuis le milieu de l’année 1840 fuyant les représailles qui s’étaient déchaînées contre le clergé en Espagne, sa patrie, à la suite de la première “guerre carliste”.

24/5/1957

 Carmel de Dolbeau : Les Carmélites de Hanoï, fondatrices du Carmel de Dolbeau, quittent le Carmel de Québec en route vers Chicoutimi où elles prennent le repas chez les Soeurs Hospitalières (Augustines de la Miséricorde de Jésus) et attendent la visite de Mgr Melançon, évêque de ce diocèse et de son auxiliaire Mgr Marius Paré. Visite chez les Soeurs Servantes du Saint-Sacrement établies dans la ville de Chicoutimi. Arrêt à Arvida pour visiter l’église Ste-Thérèse de l’Enfant-Jésus. Arrivées enfin à Dolbeau où elles furent hébergées pendant deux jours chez les Soeurs Augustines.

26/5/1957

 Carmel de Dolbeau : Mgr Marius Paré porte le Très Saint Sacrement de l’église Ste-Thérèse d’Avila au petit Carmel de Dolbeau. C’est l’entrée officielle dans le monastère, maison provisoire pour le moment. La nouvelle fondation se compose de 16 carmélites dont 10 Vietnamiennes qui ont fui leur Carmel de Hanoï en 1954, une franco-américaine, Mère Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus, (Alice Marin), fondatrice et prieure, 4 carmélites françaises et une carmélite belge complètent la communauté.

27/5/1957

 Carmel de Dolbeau: La première Messe est célébrée en la chapelle du nouveau Carmel par l’Abbé de la Trappe de Mistassini, Dom François-Xavier Huet, assisté de deux de ses moines les Pères Marcel Carrier et Raphaël.

29/5/1575

  Fondation par la Mère Thérèse de Jésus du Carmel St-fur45eph à Séville.

29/5/1887

 Thérèse, âgée de 14 ans, demande et reçoit de son père la permission d’entrer au Carmel à 15 ans.

29/5/1976

 L’Institut séculier arrivé à Montréal depuis 1964 ouvre un Centre de spiritualité à St-Paul d’Abbostsford en Montérégie dans le diocèse de St-Hyacinthe.

30/5/1847

 Carmel de Montréal : Naissance à Hartemer, diocèse de Soissons, France, d’Hermine-Émilie Hiernard, (soeur Marie-Angèle de l’Eucharistie) co-fondatrice du Carmel de Montréal.

31/5/1880

 Carmel de Montréal : Mgr Fabre, évêque de Montréal, assisté de Mgr Duhamel, évêque d’Ottawa, béni le premier monastère du Carmel au Canada, fondé à Hochelaga le 8 mai 1875, sous le vocable de Notre-Dame du Sacré-Coeur.

31/5/1914

 Carmel de Montréal : Profession de Soeur Alphonsine de Marie(Alphonsine Poitras), future fondatrice du carmel de Québec.

31/5/1986

 Carmel de Québec : Décès de Mère Alphonsine de Marie(Alphonsine Poitras) fondatrice du carmel de Québec(Tewkesbury), en son 72e anniversaire de profession.

1/6/1883

 Carmel de Montréal: Profession de soeur Raphaël de la Providence, future fondatrice du Carmel de St-Boniface, Manitoba en 1912 et transféré à Trois-Rivières en 1929. Elle sera élue prieure à Montréal peu après le décès de Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus. La jeune Mère de 27 ans assumait une lourde charge : il lui fallut bientôt négocier la grande affaire de la translation du monastère situé trop près du fleuve à Hochelaga.

1/6/1987

 Ordre du Carmel  Béatification par Jean Paul II de soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix (Édith Stein)

2/6/1577

  En la fête de la Ste Trinité, Soeur Thérèse de Jésus commence la rédaction du Château Intérieure ou Livre des Demeures. Elle l’écrit à la prière de son supérieur et guide spirituel le Père Jérôme Gratien de la Mère de Dieu et du docteur Vélasquez, son confesseur à Tolède ; mais déjà elle en avait reçu l’ordre de Notre-Seigneur. Elle le commence en ce jour pour l’interrompre vers le commencement de juillet. S’étant rendue alors à Avila, elle reprit son travail vers la fin d’octobre et le continua depuis le chapitre IV des Ve Demeures pour l’achever la veille de saint André en cette même année.

2/6/1945

 Ordre du Carmel Décès du Père Jacques de Jésus, o.c.d. (Lucien Bunel) à l’âge de 45 ans. Libéré par les troupes américaines à Manthausen en mai dernier, il meurt de tuberculose ; héros de la plus pure résistance, héros d’espérance et de charité dans les camps de concentration.

2/6/1980

 Carmels de France Carmel de Lisieux : Pèlerinage au Carmel de Lisieux du Pape Jean Paul II

5/6/1953

 Ordre du Carmel À la suite du décès du Père Gabriel de Sainte-Marie-Madeleine chargé de préparer la première édition des "Manuscrits autobiographiques" de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, le Père Marie-Eugène désigne le Père François de Ste-Marie pour continuer le travail, lui adjoignant deux membres de l’Institut Notre-Dame de Vie.

6/6/1580

 Carmels d’Espagne Extrait d’une lettre adressée à la Mère Thérèse de Jésus par le Cardinal Quiroga, Primat d’Espagne et Grand Inquisiteur : "Je me réjouis beaucoup de vous connaître. Il y a longtemps que je le désirais. Il y a quelques années on présenta à l’Inquisition un de vos livres. Il a été examiné rigoureusement. Pour mon compte, je l’ai lu en entier. Sa doctrine est solide, véridique et d’un grand profit...Je vous prie de me recommander à Dieu."

6/6/1875

 Carmel de Montréal : Les 6 carmélites rémoises à savoir : Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus, soeur Marie de Saint-Jean-Baptiste, soeur Marie-Angèle de l’Eucharistie, soeur Béatrix de l’Immaculée-Conception, soeur Aimée du Saint-Sacrement et soeur Marie Espérance de Saint-Rémi (tourière), quittent l’Hôtel-Dieu pour prendre possession de la "villa" située dans le quartier Hochelaga qui servira de berceau au Carmel de Montréal. Arrivées au "monastère", Mgr Pinsonnault qui préside cette cérémonie d’inauguration commence par donner la lecture du décret d’érection canonique. Il lut au nom de Mgr Bourget, retenue par la maladie le mandement que le prélat adressait aux fidèles présents.

6/6/1954

 Carmels du Vietnam Carmel de Danville : Quatre carmélites d’origine canadienne sont évacuées du Carmel de Bui-Chù vers celui de Hanoï. Il s’agit de soeur Élisabeth-Marie de la Trinité, soeur Marie du Sauveur, soeur Thérèse de St-fur45eph et de soeur Marie du Sacré-Coeur. Soeur Marie de l’Assomption est au Carmel de Hanoï depuis novembre 1952 et Mère Marie du Rosaire, prieure, est sensée rejoindre dans une semaine ses compagnes à Hanoï avec le noviciat composé de 5 religieuses vietnamiennes.

6/6/1965

 Carmels du Canada Carmel de Montréal : Mère Marie-Lucille, prieure et soeur Marie, soeur vicaire du Carmel de Québec s’envolent pour la France pour assister à des réunions tenues par les Pères Carmes sur la Fédération des monastères.

7/6/1626

 Carmels de Belgique Mort de Soeur Anne de St-Barthélémy au Carmel d’Anvers, Belgique à l’âge de 76 ans. Elle fut l’amie intime et la confidente de sainte Thérèse de Jésus (d’Avila) et co-fondatrice des Carmels de France et de Belgique.

8/6/1880

 Carmel de Montréal : Consécration solennelle de l’église du Carmel situé à Hochelaga. Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus, fondatrice, était au comble du bonheur de posséder une église consacrée pour son monastère. "...Nous soussigné Édouard-Charles, évêque de Montréal, avons dédié et consacré l’église destinée aux religieuses carmélites..."

8/6/1891

 Confirmation de la future Élisabeth de la Trinité à l’église Notre-Dame

9/6/1895

 Carmel de Lisieux : Soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus (Martin) s’offre spontanément pendant la messe comme victime d’holocauste à l’Amour miséricordieux.

9/6/1939

 Soeur Thérèse Bénédicte de la Croix, (Édith Stein) rédige son testament qui s’achève par ces mots : «Dès maintenant j’accepte avec joie et avec une absolue soumission à sa sainte volonté la mort que Dieu a préparée pour moi ...»

9/6/1946

 Carmel de Montréal : Entrée de Suzanne Pouliot (Marie Suzanne de Jésus) future fondatrice du Carmel de Mati, Philippines.

9/6/1952

 Carmel de Bui Chù (Vietnam): Mère Marie du Sauveur écrit à sa marraine : « ... on parle d’une troisième guerre, mais tous nous conseillent de rester bien tranquilles et confiantes plus que jamais en notre bonne Mère du ciel !...»

11/6/1570

 La communauté du Duruelo (1er monastère des Carmes déchaux) est transféré à Mancera, Salamanque.

11/6/1957

 Carmel de Dolbeau : Soeur Catherine de la Trinité est la première carmélite vietnamienne à faire profession temporaire en terre canadienne.

13/6/1835

 Carmel de Reims: Entrée d’Adeline Lucas,(soeur Séraphine du divin Coeur de Jésus) future fondatrice du Carmel de Montréal.

14/6/1581

 Fondation officielle d’un Carmel à Soria sous le vocable de la Trinité.

14/6/1884

 Thérèse Martin Confirmation à Lisieux de la future Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus.

15/6/1867

 Carmel de Pau (France): Entrée de Mariam Baouardy (s. Marie de Jésus Crucifié), elle a 21 ans. Future "Petite Arabe".

15/6/1873

 Carmel de Reims (France): Hermine Frémont, arrivée la veille, accompagnée de M. Bédard, honorable négociant de Québec, entre comme postulante. Après une visite dans l’avant-midi à Mgr Landriot pour recevoir sa bénédiction, le Père Braun bénit "sa chère canadienne" et Hermine franchit le seuil du cloître. Elle recevra le nom de Soeur Thérèse de Jésus.

15/6/1957

 Carmel de Dolbeau : Visite surprise du Père Louis de Ste-Thérèse o.c.d. (Louis Guillet) qui s’était occupé des carmélites de Hanoï réfugiées au Carmel de Niort. Il est en voyage d’affaires au Canada.

16/6/1941

 Famille Martin Mort de Soeur Françoise-Thérèse Martin (Léonie, soeur de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus) au monastère de la Visitation de Caen, France.

17/6/1995

 Carmel de Mati Décès de Mère Marie Suzanne de Jésus (Suzanne Pouliot) prieure et fondatrice de ce Carmel.

19/6/1932

 Institut N. D. de Vie Extrait d’une lettre du Père Marie-Eugène, fondateur à Mlle Marie Pila, co-fondatrice : «Je constate que l’Enfant-Jésus et la Petite Thérèse sont à l’oeuvre dans votre âme [...] Vos premières expériences à Notre-Dame de Vie sont précieuses : le Bon Dieu ne vous ménagera pas. La force sera votre grâce et il faudra que vous sachiez porter et supporter.»

23/6/1569

 Fondation du Carmel de Pastrana sous le vocable de Notre-Dame de la Conception.

23/6/1575

 Arrivée de la Mère Thérèse de Jésus à Tolède. La décision est prise de suspendre les fondations. "Dieu trouvera-t-il à propos de me donner quelque relâche au bien le démon fut-il dépité de voir établir tant de maisons où Notre Seigneur est bien servi ? Toujours est-il que les fondations précédentes une fois effectuées, je reçu défense non seulement d’en faire de nouvelles mais encore de sortir sous aucun prétexte du couvent que j’aurai une fois choisi pour domicile. C’était une sorte d’emprisonnement. Le pire c’est que le Père Général était fâché contre moi, et cela sans motif, mais simplement sur des rapports passionnés qu’on lui avait faits.... Non seulement je n’eus pas de peine, mais une joie si peu habituelle que je ne me contenais plus...»

24/6/1542

 Naissance à Fontiveros (Espagne) de Juan de Yepes ( Saint Jean de la Croix).

25/6/1591

 Le Chapitre de Madrid ne donne aucune charge à Jean de la Croix. Le définitoire accède à son désir d’aller à Mexico. Mais les Supérieurs reviennent sur leur autorisation et lui offrent le priorat de Ségovie qu’il n’accepte pas. Il est affecté à la Province d’Andalousie. Jean est ainsi marginalisé à l’intérieur même de la réforme dont il fut l’âme, par la tendance qu’incarne Doria et par une autre plus orientée vers les tâches extérieures. La croix est bien sur son chemin. Il est abandonné des siens comme son Maître le Christ. La persécution s’abat sur lui.

25/6/1872

 Carmel de Reims (France): Le Père Braun s.j. qui avait prêché une retraite aux carmélites en 1850, ouvre la négociation pour la fondation d’un Carmel en terre canadienne à la suite d’une confidence de sa dirigée Hermine Frémont qui se sentait la vocation pour le Carmel. Le Père Braun demande dans la lettre que Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus fut chargée comme prieure de cette fondation.

26/6/1580

 Mort de Lorenzo de Cepeda, le frère très aimé de Thérèse de Jésus.

28/6/1952

 Carmel de Bui Chù (Vietnam): Mère Marie du Sauveur à sa marraine Mme Simard : "Grosse bataille près de Hanoï ; nos bataillons y sont allés. Heureusement que Bui Chù est tranquille, oui, bien sûr : quelques coups de canons sans cela on s’ennuie, c’est dire qu’on s’habitue à tout...".

1/7/1940

Rosa Stein rejoint sa soeur Édith (soeur Thérèse Bénédicte de la Croix au Carmel d’Echt en Hollande.

2/7/1932

  En la fête de la Visite de Marie (selon la calendrier liturgique de l’époque), le Père Delaye, s.j. célèbre une première messe au sanctuaire Notre-Dame de Vie pour le petit groupe (Marie Pila et ses 2 compagnes) installé de manière encore bien rudimentaire.-

2/7/1954

 Carmel de Hanoï: Avec la guerre et l’avance victorieuse des communistes au nord Vietnam, nos soeurs reçoivent des Supérieurs le message de quitter Hanoï au plus vite.

4/7/1583

 La Madre Ste Thérèse de Jésus, réformatrice du Carmel est morte à Alba de Tarbes en octobre dernier. Son tombeau exhalait une odeur d’une suavité particulière, qui traversait l’épaisse couche de pierre et de chaux que l’on avait jeté dans la fosse. Ce prodige détermina le provincial à faire ouvrir la bière en ce jour. Le corps de la Madre n’avait subit aucune atteinte de la corruption. À cette nouvelle, le Père Jérôme Gracian, détacha la main gauche. Le corps revêtu d’habits neufs fut mis dans un autre cercueil et replacé au même endroit.

4/7/1925

 Consécration de la chapelle du Carmel de Lisieux.

4/7/1956

 Carmel de Danville : Mère Marie du Sauveur fait un premier voyage à Sherbrooke afin de voir Mgr Cabana et voir ce qu’on leur offre pour un futur Carmel. À l’évêché, elle donne note à Mgr Cabana de leur situation en disant pour terminer qu’elles ont perdu tous leurs biens au Vietnam, mais qu’elles comptent sur la Divine Providence. Et Mgr Cabana de répondre avec un fier sourire :"alors c’est moi qui serai la Providence !" Il promit d’en parler au Chapitre. Elle quitte Sherbrooke en passant par Danville, sa terre natale !

5/7/1876

 Carmel de Montréal: Entrée de Marie-Edwige Gauthier. En annonçant son arrivée, Mère Séraphine dit aux soeurs : "Je viens d’ouvrir la grille à une jeune postulante de Québec, belle et pure comme un ange. Elle me rappelle si bien saint Louis de Gonzague que je lui en ai donné le nom."

5/7/1919

 Carmel de Hanoï : Lettre de soeur Marie du Sauveur à sa maman : «Je vous ai déjà dit que nous allions recevoir une novice du Carmel de Montréal (qui a dû quitter comme elle pour cause de maladie) en la présence de Mlle Alice Marin. C’est bien décidé, elle dit à Notre Mère qu’elle prépare son voyage et qu’elle partira dès qu’elle aura reçu une réponse de Notre Mère. C’est donc vers la fin de septembre ou début d’octobre qu’elle nous arrivera. Si un départ des soeurs de l’Immaculée Conception n’est pas fixé vers ce temps, elle fera, sans doute, le voyage seule... elle ne semble pas embarrassée, celle-là. Sur sa dernière lettre, elle dit qu’elle ira embrasser la mère de soeur Marie du Sauveur, ce qui fera plaisir à la maman et à la fille, dit-elle.

6/7/1921

 Carmel de Hanoï : Mère Marie du Sauveur, Prieure du Carmel de Hanoï depuis janvier 1921, annonce à sa famille la future fondation du Carmel de Bui-Chù. Fondation demandée par l’évêque du lieu, Mgr Munagerri. Mère du Sauveur écrit :"Mère de l’Enfant-Jésus et moi partirons probablement avec 5 soeurs annamites le 7 octobre..Mgr Bigolet m’encourage beaucoup il me donne les deux novices (de Montréal) qui doivent venir...Soeur Aimée de l’Enfant-Jésus restera probablement ici à cause du mauvais état de santé de Mère Thérèse-du-Coeur-de-Jésus qui doit prendre la charge ici.

7/7/1885

 Carmel de Montréal : Cette année marquait le 50e anniversaire de l’entrée de Mère Séraphine fondatrice au Carmel de Reims, le 13 juin 1835. Craignant que la vénérable Mère, vu son mauvais état de santé ne puisse atteindre son jubilé de profession, "on se détermina à célébrer la fête jubilaire en cette année. La cérémonie publique fut officiée pontificalement par Mgr Fabre . M. l’abbé Valois bienfaiteur du Carmel fit approcher de la grille, pendant le chant du te Deum, M. Léon Duchastel de Montrouge, consul de France à Québec et cousin de Mère Séraphine.

7/7/1954

 Carmel de Hanoï : Le noviciat du Carmel de Hanoï étant réfugié en France depuis 1951, c’est au tour du reste de la communauté à devoir évacuer Hanoï. Ayant eu à peine 5 jours pour réunir leurs effets personnels et le strict nécessaire, treize moniales s’envolent vers le Carmel de Saïgon.

8/7/1955

 Carmel de Bui Chu : Mère Marie du Sauveur écrit :«À cette date du 8 juillet 1954, l’année dernière, nous étions à Saïgon. Que de souvenirs ! Maintenant le Bon Dieu nous veut ici...réfugiées à Montréal...jusqu’à quand ? C’est son secret, nous nous abandonnons entre Ses Mains - Fiat - Élançons-nous dans les bras de notre Bien-Aimé et cela dans l’obscurité de la foi, c’est ce qu’il aime !»

9/7/1967

 Le Carmel de Dolbeau nouvellement construit sur l’emplacement du terrain acheté depuis 1961 est inauguré officiellement. En attendant cette construction, les carmélites avaient logé dans l’Hôtel situé sur ce terrain. Construction devenue nécessaire car cette hôtel était insalubre et vétuste.

10/7/1571

 La Mère Thérèse de Jésus accepte le poste de prieure de l’Incarnation d’Avila. Elle est nommée par le Visiteur Apostolique le dominicain Pedro Fernandez. La Madre avait quitté l’Incarnation en 1564 pour la fondation du petit Carmel de Saint-fur45eph.

10/7/1579

 Fondation du 2e Couvent de Carmes à Pastrana sous le vocable de Saint-Pierre. Les deux ermites italiens prennent l’Habit : Mariano de Saint-Benoît et Jean de la Misère.

10/7/1589

 Le Pape décrète que le corps de la Madre, Ste Thérèse de Jésus, doit rester à Alba de Tormes à tout jamais.

10/7/1951

 La première réaction du Père Marie-Eugène devant la question des Fédérations fut d’étonnement et il en vient à dire :«Elles ne sont pas pour le Carmel» Dans une circulaire datée de ce jour et adressée à tous les monastères de France à propos de l’application de Sponsa Christi, il écrit : «Le point délicat est celui des Fédérations. En conformité avec les instructions reçues, j’ai fait une enquête dans les Carmels pour connaître leurs désirs. L’Ordre s’en occupe activement. À la Congrégation des Religieux, j’ai conféré avec ceux qui sont spécialement chargés de cette organisation. Des suggestions précises ont été formulées. Tout ce projet est à l’étude et doit être mûri dans la prière et la réflexion.»

11/7/1937

 Bénédiction de la Basilique de Lisieux

11/7/1954

 Consécration de la Basilique de Lisieux

12/7/1949

 Carmel de Hanoï : La Mère Prieure de Hanoï donne quelques nouvelles de Bui-Chù :«Nos Mères et Soeurs y sont en paix et nullement inquiétées...Impossible de communiquer avec elles directement. C’est bien Mère Marie du Sauveur qui serait actuellement Prieure.»

13/7/1858

 Mariage des parents de Sainte Thérèse de Lisieux, Louis et Zélie à Notre-Dame d’Alençon, France.

13/7/1900

 Naissance à Santiago du Chili de Teresa de los Andes (La petite Thérèse du Chili)

13/7/1937

 Carmel de Trois-Rivières : Décès au Carmel de Trois-Rivières de Mère Raphaël de la Providence, fondatrice

14/7/1913

 Carmel de Hanoï : Rose-Alba Brien, quitte le Canada accompagnée de trois religieuses de l’Immaculée Conception pour entrer une 2e fois au Carmel, mais cette fois-ci au Carmel de Hanoï, Vietnam. Le médecin qui l’avait précédemment soignée pour ses maux de gorge lui avait promis la guérison si elle émigrait dans un climat plus chaud.

15/7/1900

 Carmels d’Amérique du Sud Baptême de Teresa de los Andes

16/7/1878

 Carmel de Montréal : Profession des deux premières Carmélites en sol canadien: Soeur Marie de la Trinité et Soeur Marie de Saint-fur45eph

16/7/1914

 Émission des voeux solennels au Carmel de Montréal grâce à la vigoureuse et intelligente initiative de Mère Saint-Antoine de Padoue alors prieure et par l’intermédiaire de Mgr Bruchésie et de Monsieur l’abbé J. - A. Giguère, alors aumônier. Ces voeux avaient été supprimés en France par le Saint-Siège à l’époque de la révolution.

16/7/1932

 Émission des voeux solennels au Carmel de Trois-Rivières.

16/7/1954

 Carmel de Montréal : Profession solennelle de Soeur Marie-Marthe Lafrance ( Soeur Marie-Marthe de la Présentation). Native des Iles de la Madeleine, soeur Marie-Marthe partira en novembre 1972 vers une autre Ile pour y fonder un Carmel avec cinq de ses compagnes de Montréal. Oui, Bonne Terre à l’Ile Maurice aura lui aussi son Carmel.

16/7/1965

 Carmel de Trois-Rivières : Réunion au Carmel de Trois-Rivières des Prieures et déléguées des cinq Carmels québécois. Il préside cette réunion où il explique en quoi consiste les Fédérations en France et sur l’organisation d’une Fédération. Il parlera de ses avantages, ce qui est le fruit de l’expérience qu’il vit en France. Pour les Carmels canadiens, il y a encore de longues étapes à parcourir avant de passer à l’action.

16/7/1967

 Les Carmélites Missionnaires fondées en Espagne par le Bx François Palau y Quer, arrivées au Canada en 1959, essaiment de Joliette à Montréal. Elles oeuvrent dans le milieu pastoral, catéchétique et social. Elle s’occupent aussi des immigrants de langue espagnole.

16/7/1975

Carmel de l’Ile Maurice : En ce jour a lieu à l’Ile Maurice, Océan Indien, la pose de la première pierre du monastère des Carmélites, fondé par six moniales du Carmel de Montréal. Mgr Jean Margéot scella la pierre sur laquelle avait été déposé l’Acte relatif à la cérémonie et un flacon de terre recueillie sous le premier cercueil de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

17/7/1567

 Une Bulle de Pie IV «Cum a Nobis» confirme tous les Brefs antérieurs : 7 février 1562, 5 décembre 1562, pour la fondation du monastère de carmélites déchaussées de St-fur45eph d’Avila, nomme la Sainte pour la première fois "Thérèse de Jésus" et lui concède la faculté de rédiger «statuts et règles».

17/7/1575

 Le Père Domingo Banêz, dominicain, défend devant le Tribunal de l’Inquisition le « Livre de la Vie » de la Mère Thérèse de Jésus. Mais le livre ne sortira pas de la prison inquisitoriale. À Séville, les inquisiteurs interrogent la Madre qui dissipe facilement leurs doutes.

18/7/1880

 Naissance d’Élisabeth Catez (Élisabeth de la Trinité), au camp militaire d’Aver, commune de Forges en Septaine, France, où son père, le Capitaine fur45eph Catez du 8e Escadron du train des équipages est en garnison.

18/7/1897

 Elisabeth Catez remporte le premier prix de solfège supérieur au Conservatoire.

18/7/1961

 Carmel de Dolbeau : Les carmélites de Dolbeau déménagent dans leur 2e monastère, toujours "Maison Provisoire".

20/7/1955

 Le Père Marie-Eugène transmet au Carmels les Décrets et Statuts confirmant l’érection des 4 Fédérations de France : Avignon-Lyon, Toulouse-Bordeaux, Paris, Lisieux.  Le Père ayant été nommé Assistant unique le 2 juillet, les circonstances l’amènent rapidement à notifier aux religieux qui s’occupaient des Fédérations de Paris, Lisieux et Toulouse-Bordeaux qu’ils étaient Assistants à part entière et il ne conserva sa charge qu’auprès de la Fédération d’Avignon-Lyon.

22/7/1880

 Baptême d’Élisabeth Catez en la fête de Sainte Marie-Madeleine, ce qui réjouira la future contemplative lorsqu’elle deviendra Élisabeth de la Trinité.

25/7/1835

 La violence éclate à Barcelone, Espagne, le Frère François de Jésus-Marie-fur45eph, carme, futur fondateur des Carmélites Missionnaires, réussit à fuir le couvent livré aux flammes. Un décret royal supprime les couvents et le Carmel masculin est dispersé. C’est ainsi que François devra vivre la vie d’un carme hors du cloître.

25/7/1893

 Élisabeth Catez reçoit le premier prix de piano au Conservatoire.

26/7/1912

 Un essaim composé de 6 carmélites ayant à leur tête Mère Raphaël de la Providence, première prieure canadienne à la suite du décès de Mère Séraphine en janvier 1888, prend la route de l’Ouest Canadien pour fonder un second Carmel à Saint-Boniface, Manitoba. Elles sont reçues par Mgr Adélard Langevin et hébergées à l’ancien Petit Séminaire Saint-Paul.

26/7/1960

 Première Prise d’Habit au Carmel de Dolbeau. C’est une jeune fille native de la région. Lors de l’allocution d’usage, Mgr Marius Paris dit : " Aujourd’hui par cette première vêture, le Carmel de Dolbeau prend naissance. Même s’il plaisait un jour à Dieu de permettre au Carmel de Hanoï de rouvrir ses portes, le Carmel de Dolbeau resterait fondé."

28/7/1951

  Carmel de Lisieux : Mort de Mère Agnès de Jésus, (Pauline Martin), «Petite Mère» de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

29/7/1894

  Mort de Monsieur Louis Martin (père de Sainte Thérèse) à la Musse (France)

30/7/1897

  Carmel de Lisieux : Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus gravement malade de la tuberculose reçoit le sacrement des malades

2/8/1901

 Carmel de Dijon : Entrée d’Élisabeth Catez (Élisabeth de la Trinité)

2/8/1924

 Carmel de Bui Chù : Mère Marie du Sauveur, prieure à Bui Chù écrit à sa marraine Mme Simard: «Nous avons entré deux postulantes dernièrement, en tout, nous sommes 16 : 8 canadiennes et 8 Indigènes (vietnamiennes), voilà un bon nombre, nous allons en rester là pour quelques temps.»

2/8/1942

Arrestation par les Nazis de Soeur Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein) et de sa soeur Rosa au Carmel d’Écht en Hollande. Il est 17 heures.

2/8/1972

 Clôture de la procédure diocésaine à Cologne des travaux du procès en vue de la béatification de soeur Thérèse Bénédicte de la Croix. Transmission des Actes à Rome.

3/8/1535

 Rodrigo, le frère très aimé de Teresa de Ahumada (Ste Thérèse de Jésus) part pour l’Amérique

3/8/1906

 Carmel de Dijon : Probablement en ce jour que soeur Élisabeth de la Trinité commence la rédaction de son premier «Traité spirituel» : Le ciel dans la foi. Ces pages furent conçues comme une "surprise" pour sa soeur Guite qui ne connaîtra cette initiative que deux mois après la mort de sa soeur.

3/8/1916

 Édith Stein obtient son Doctorat en philosophie à Fribourg-en-Breslau avec la plus haute mention.

5/8/1942

Arrivée au camp de transit de Westerbork de Édith Sein (Ste Thérèse Bénédicte de la Croix), et de sa soeur Rosa.

7/8/1942

Édith Sein (Ste Thérèse Bénédicte de la Croix) est entassée avec un millier de "juifs catholiques" dans un train qui va vers l’Est, en passant par Breslau : destination inconnue. Il s'agissait d'une vengeance contre le message de protestation des évêques catholiques des Pays-Bas contre le progrom et les déportations de juifs

8/8/1879

 Décès au Carmel de Montréal de soeur Marie-Angèle-de-l’Eucharistie ( Hermine-Émilie Hérniard), co-fondatrice du Carmel de Montréal. Elle était âgée de 32 ans et en avait passé 11 dans le cloître.

9/8/1917

 Carmel de Lisieux : deuxième exhumation et reconnaissance officielle des restes de la Servante de Dieu Thérèse de l’Enfant-Jésus, Thérèse Martin, au cimetière de Lisieux.

9/8/1942

Arrivée de Soeur Thérèse- Bénédicte de la Croix à Birkenau, annexe d’Auschwitz. Elle meurt ce même jour avec sa soeur Rosa

10/8/1567

 Le Père Général Jean Baptiste Rubeo concède à la Mère Thérèse de Jésus la faculté de fonder en Castille deux couvents de religieux carmes.

10/8/1591

 Jean de la Croix se retire dans la solitude de la Penueala où il est atteint d’une fièvre qui ne le quittera plus.

11/8/1875

 Début des travaux de la construction d’une aile de la maison provisoire, berceau de la fondation du Carmel de Montréal.

13/8/1921

 Mère Marie du Sauveur, du Carmel de Hanoï dans une lettre adressée à sa mère donne les noms des soeurs nommées officiellement depuis le 4 août pour la future fondation de Bui-Chù : " S. Marie du Sauveur, prieure, Mère de l’Enfant-Jésus, sous-prieure; les soeurs Marie de Jésus, professe, Marie de Saint-Jean-Baptiste, Marie du St-Sacrement. Deux tourières : s. François-Xavier de Jésus et une postulante. Deux jeunes filles des États-Unis viendront à l’automne avec s. Marie-du -Rosaire, tourière de Montréal. Elle désire ardemment venir en Mission; j’ai répondu que je la recevrais comme soeur de choeur et qu’elle viendrait en Fondation."

14/8/1642

 Profession solennelle du Frère Laurent de la Résurrection (Nicolas Herman) au Couvent des Carmes déchaux de la Rue Vaugirard à Paris.

14/8/1921

 Promulgation du décret de l’héroïcité des vertus de soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus ( Thérèse Martin) par le Pape

14/8/1954

 Mère Marie du Rosaire, alors prieure au Carmel de Bui-Chù, ville occupée par les communistes depuis le 1er juin dernier peut enfin quitter pour essayer de rejoindre le Carmel à Hanoï, ne sachant pas que ses compagnes sont déjà rendues au Carmel de Saïgon.

15/8/1559

 L’Inquisition espagnole publie un Index des livres prohibés. Presque tous les maîtres spirituel y figurent, dès lors qu’ils écrivaient en Castillan. Les personnes qui n’entendaient point le latin, comme Thérèse de Jésus, la plupart des femmes et les petites gens, se trouvaient privés de leurs livres de prière : « N’aie pas de peine, lui dit le Seigneur (à la Madre), je te donnerai un livre vivant.»

15/8/1567

 Deuxième fondation du carmel thérésien : Médina del Campo sous le vocable de saint-fur45eph.

15/8/1568

 Quatrième fondation du carmel thérésien à Valladolid. La Madre était accompagnée de Jean de la Croix.

15/8/1948

 Après la parution de la Constitution apostolique "Provida Mater" de Pie XII reconnaissant officiellement les Instituts séculiers, l’Institut Notre-Dame de Vie fut très vite reconnu et érigé en Institut séculier de droit diocésain.

15/8/1958

 En ce jour, les carmélites du Carmel de Belle Croix de Danville émettent leurs voeux solennels.

16/8/1906

 Au Carmel de Dijon, soeur Élisabeth de la Trinité commence à rédiger sa "Dernière Retraite".

18/8/1955

  Le Carmel de Hanoï, réfugié à Marseilles depuis un an, est accueilli au Carmel de Niort. Le noviciat réfugié au Carmel de Grass depuis 1951 viendra les rejoindre dès septembre. La famille tonkinoise est au complet. Après 4 ans de séparation, quelle joie de se revoir !

19/8/1881

 Mort de Soeur Marie des Anges (Reine-Élisabeth Lanthier de Saint-Eustache), âgée de 24 ans et en avait passé 5 au Carmel. C’était la première représentante canadienne que le Carmel de Montréal députait auprès du Maître des cieux.

19/8/1897

 Dernière communion de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

19/8/1954

 Six moniales du Carmel de Hanoï réfugiées à Saïgon depuis le début de juillet partent pour la France.

20/8/1875

 De Pau à Bethléem, soeur Marie de Jésus Crucifié, la Petite Arabe, part accompagnée de 7 religieuses de choeur, une novice, une soeur converse, M. Berdachar, le Père Estrate et la fondatrice : Berthe Martigaux pour la fondation du Carmel de Bethléem en Terre Sainte.

21/8/1564

 Thérèse de Jésus reçoit l’autorisation du nonce de résider au nouveau monastère Saint-Joseph d’Avila fondé par elle.

22/8/2004

 Fête du 75e Anniversaire de fondation du Carmel de Trois-Rivières

23/8/1586

 Sur les instances du Duc D’Albe de Tormes où était morte 4 ans plutôt Sainte Thérèse de Jésus, le Pape Sixte-Quint ordonne que le corps de la sainte soit ramené à Albe. On l’avait transféré à Saint-fur45eph d’Avila en novembre de l’année précédente.

24/8/1562

 Fondation du Carmel San fur45e d’Avila, premier monastère de la Réforme Thérésienne. « Tout était prêt et il plut au Seigneur que le jour de saint Barthélémy quelques postulantes prennent l’Habit et que le Saint Sacrement fut placé.» Ainsi débuta la Réforme du Carmel Thérésien.

« Le monastère de notre très glorieux père saint fur45eph fut fondé l’an mil cinq cent soixante-deux selon la perfection de la Règle du Carmel et sous une étroite clôture. Je débordais de joie en voyant que malgré mon extrême misère Sa Majesté m’avait choisie comme l’instrument d’un si grand ouvrage et cette joie était telle que j’en étais comme hors de moi et absorbée dans une oraison profonde.

 

« Notre désir dès le principe avait été de n’accepter que des personnes capables d’être par leurs exemples les fondements de l’édifice et de nous mettre à même de réaliser notre dessein d’une vie très parfaite et de grande oraison.»


24/8/1926

 Saint Jean de la Croix, carme est déclaré Docteur de l’Église par le Pape Pie XI

24/8/1929

 Ne pouvant se recruter au Manitoba, les carmélites parties de Montréal reviennent fonder le 2e Carmel québécois aux Trois-Rivières. Bénédiction solennelle du monastère en ce jour.

24/8/1937

 Le Père Marie-Eugène, définiteur général de l’Ordre du Carmel, de passage en France procède à l’érection canonique de l’oeuvre Institut Notre-Dame de Vie en Fraternité du Tiers-Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel. Le groupe ne comptait que 13 membres.
En ce même jour, les premières élections officielles du groupement se déroulent et Mlle Pila en est élue responsable. Elle sera désormais réélue responsable générale de Notre-Dame de Vie à chaque nouvelle étape canonique de l’Institut.

24/8/1972

  La Prieure du Carmel de Montréal reçoit de Mgr Jean Margot l’invitation formelle de fonder une filiale à l’Ile Maurice. Voici un extrait de la lettre :

[...] je renouvelle formellement mon invitation à votre Carmel de venir fonder une filiale à Maurice [...] L’essentiel c’est de continuer à prier et je souhaite très fort que nous puissions voir cette oeuvre se réaliser en 1973.

Comme pour confirmer la volonté de Dieu, arrive par le même courrier une lettre de Mgr Grégoire, archevêque de Montréal s’exprimant en ces termes :

« ... Je suis donc heureux de vous dire que l’Archevêque de Montréal, en principe est favorable à ce projet de fondation au diocèse de Port-Louis, Ile Maurice...» Comment reculer ? Les signes providentiels se multiplient...

24/8/1973

Mgr Margot célèbre une première messe dans le Carmel provisoire de l’Ile Maurice.

24/8/1975

Inauguration officielle du Carmel de Bonne Terre, Île Maurice. Carmel fondé par 6 professes solennelles du Carmel de Montréal.

25/8/1573

 Extraits du livre "Des Fondations" : « je commence (la rédaction des Fondations) au nom du Seigneur avec le secours de sa glorieuse Mère dont je porte l’habit, tout indigne que j’en suis. J’implore également l’assistance de mon glorieux père et protecteur saint fur45eph, dont j’habite la maison, puisque ce monastère de Carmélites déchaussées est placé sous son vocable et dont les prières m’ont toujours assistée. Ce 24 août 1573, fête de saint Louis de France, Dieu soit loué !»

25/8/1954

 Mère Thérèse de l’Enfant-Jésus, prieure du Carmel de Saïgon écrit à Mme Simard, soeur et marraine de S. Marie du Sauveur réfugiée à leur Carmel avec ses compagnes de Bui-Chù et celles de Hanoï : « De France l’avion vous amènera vos chères voyageuses !...Elles auront besoin de cette chaude affection familiale pour leur faire oublier ce qu’elles ont souffert ! Après le départ fixé au 28 ou 29, je m’occuperai activement du départ des 13 ou 14 Vietnamiennes. C’est plus compliqué pour elles. Si vous pouviez avoir l’autorisation du gouvernement d’Ottawa, Mère Marie du Sauveur me dit que vous avez un ami influent au Sénat, l’admission de ces soeurs serait facilitée en adressant cette lettre officielle ici à la Légation Britannique, à Saïgon...

25/8/1962

 L’Institut séculier Notre-Dame de Vie , branche féminine est reconnue de Droit Pontifical.

26/8/1878

Mort au Carmel de Bethléem de soeur Marie de Jésus Crucifié, la "Petite Arabe" âgée de 32 ans.

26/8/1963

 Naissance de la branche masculine de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie ayant comme fondateur le Père Marie-Eugène, carme, (Henri Grialou)

26/8/1978

 Décès de Mère Marie du Sauveur, fondatrice du Carmel de Bui-Chù en 1921 et de celui de Belle-Croix à Danville en 1957.

28/8/1877

 Mort de Mme Zélie Martin, mère de Sainte Thérèse de l’enfant-Jésus, à Alençon. Thérèse a 4 ans.

29/8/1913

 Rose-Alma Brien de Danville arrive en soirée au Carmel du Sacré-Coeur de Hanoï. Elle portera le nom de soeur Marie du Sauveur.

29/8/1954

 Les sept dernières moniales du Carmel de Hanoï réfugiées au Carmel de Saïgon partent à leur tour vers la France. Elles se retrouveront toutes au Carmel à Fontenay-le-Comte, Marseilles. Le noviciat cependant reste à Grasse.

1/9/1887

 Thérèse Martin lit dans le journal "La Croix" le récit de la conversion de Pranzini pour la lequel elle avait tant prié.

2/9/1960

 Arrivée au Carmel de Dolbeau du Père François de Ste-Marie, carme de Paris, venu assister à un congrès de spiritualité à Nicolet du 22 au 26 août, au cours duquel il a présenté le "Vrai visage de Ste Thérèse de l’enfant-Jésus". Il donne un Triduum, le temps lui manquant pour un retraite.

3/9/1912

 S. Thérèse de l’Enfant-Jésus, (Rose-Alba Brien) qui a prit l’Habit du Carmel de Montréal le 15 avril dernier, doit retourner dans sa famille pour cause de maladie. Le Seigneur a "ses vues sur elle". Elle écrit à une amie quelques mois plus tard : " Tu sais peut-être à cette heure la pénible épreuve que je subis depuis bine près de quatre mois... Nos bonnes Mères m’ont maintes fois répété que j’ai la vocation du Carmel et qu’il leur était pénible de me renvoyer pour cause de santé, amis le Seigneur Jésus a sans doute sur sa petite fiancée des vues jusqu’à maintenant inconnues de nous."

3/9/1947

 Le Père Marie-Eugène joue un rôle très important dans la publication des "Manuscrits autobiographiques de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus". À la suite des "Journées d’études thérésiennes" qui se tiennent à Paris du 10 au 13 juillet, il insiste auprès de Mère Agnès de Jésus, tentant d’apaiser ses angoisses. Il lui écrit : " Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus appartient désormais à l’Église et à l’histoire. Pour réfuter et éviter les interprétations erronées ou incomplètes, pour approfondir progressivement la doctrine et l’âme de la Petite Sainte, les documents et les textes qui nous sont fournis si généreusement ne nous suffisent pas, les textes originaux peuvent seuls permettre de découvrir le mouvement de la pensé, le rythme en quelque sorte de la vie et toute la lumière des formules ordinairement si précises et si fermes." Mère Agnès étant déchirée entre le désir d’éditer les manuscrits et des inquiétudes bien compréhensibles, le Saint-Siège décida de surseoir à la publication en prononçant le Dilata.

6/9/1910

 Carmel de Lisieux : Première exhumation des restes de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus (Thérèse Martin), transfert dans un nouveau caveau.

7/9/1958

Dans la nuit du 7 au 8 septembre, Mariam Baouardy (au Carmel soeur Marie de Jésus Crucifié) a la gorge tranchée par un Musulman furieux de se voir remis en place par une petite chrétienne qu’il voulait convertir à l’Islam.

8/9/1890

 Carmel de Lisieux :Profession religieuse de Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus

8/9/1895

 Décès de Mme Ch.J. Frémont à Québec, Canada, à l’âge de 72 ans. Cette bienfaitrice de la première heure, porta jusquà son dernier jour le plus vif intérêt au Carmel de Montréal. C’était la mère d’Hermine Frémont, Soeur Thérèse de Jésus, première carmélite canadienne morte à Reims en 1873.

8/9/1914

 Carmel d’Hanoï : Profession perpétuelle de Soeur Maure-du-Sauveur (Rose-Alba Brien de Danville).

14/9/1936

 Décès de Mme Augusta Stein, mère de Ste Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein).

17/9/1956

 Carmel de Danville : Mère Marie du Sauveur retourne à Danville. Soeur Marie Lucille Rioux, alors Dépositaire au Carmel de Montréal va avec elle pour représenter son Carmel qui a droit d’achat tandis que Mère Marie du Sauveur ne l’a pas par manque de fonds. (Mère Marie du Sauveur, ex-prieure du Carmel de Bui Chù, Vietnam, exilé au Canada à cause de la guerre.

19/9/1952

 Carmel de Lisieux : Le Dilata prononcé par le Saint-Siège pour surseoir à la publication des Manuscrits autobiographiques de Ste Thérèse ayant été lévé le 2 novembre 1950, le Carmel de Lisieux, charge le Père Gabriel de Ste-Madeleine de préparer l’édition.

24/9/1890

 Carmel de Lisieux : Prise de voile de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face

25/9/1954

 Carmel de Bui-Chù : Les six carmélites canadiennes qui partirent à cause de la guerre qui fait rage là-bas, arrivent à l’aéroport de Dorval à 5h 10. Ce sont les soeurs : Marie -du-Rosaire, prieure, Élisabeth-Marie de la Trinité, sous-prieure, Maure-du-Sauveur, ex-prieure, Marie-de-l’Assomption, Marie-Thérèse de Saint-fur45eph et Marie du Sacré-Coeur.  Les six sont accueillies à l’Hôtel-Dieu de Montréal pour y refaire leur santé, sur recommandation de son Éminence le Cardinal Léger.

26/9/1920

 Décès de Mme Paul Lussier insigne bienfaiteur du Carmel de Montréal.

26/9/1955

 Carmel de Danville : Soeur Marie du Sauveur perd sa soeur et sa marraine : Mme Émile Simard, grande bienfaitrice du Carmel de Bui-Chù où sa filleule a vécu de 1913 à 1954.

27/9/1970

 Le Pape Paul VI proclame officiellement sainte Thérèse de Jésus, première femme docteur de l’Église universelle. En présence de délégations officielles du monde entier et de centaines de milliers de pèlerins, il fit la proclamation solennelle : " En toute connaissance de cause et après mure délibération, avec la plénitude du pouvoir apostolique, nous proclamons Sainte Thérèse de Jésus, vierge d’Avila, docteur de l’Église universelle."  Avec le sceau suprême opposé à son message, Thérèse mettait un magnifique point final à son "errance".

28/9/1591

 Jean de la Croix se rend à Ubeda pour y être soigné. C’est là qu’il va terminer sa vie. Poursuivi, calomnié, épuisé, aimant...

30/9/1897

 Carmel de Lisieux Vers 19h 30, mort de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

30/9/1932

 Carmel de Bui-Chù : Soeur Élisabeth-de-la-Trinité (Aurore Lesage, née à Montréal en 1895, partie pour le Viet Nam en 1923 ) apprend qu’elle est reçue à la Profession Perpétuelle après une longue attente et tant d’épreuves de par ses maladies et ses séjours au Tour

1/10/1247

 Le Pape Innocent IV confirme le texte légèrement modifié de la Règle du Carmel, dite Règle Primitive, texte qui reflète celui où les Carmes se sont associés au mode de vie moderne des Ordres de frère ou de mendiants.

1/10/1549

 Naissance à Almendral de la Canada de Anne Garcia, la future Anne de Saint-Barthélemy, carmélite confidente de sainte Thérèse de Jésus.

1/10/1999

 Soeur Thérèse-Bénédicte de la Croix, Édith Stein, déclarée co-patronne de l’Europe.

2/10/1895

 Carmel de Hanoï ; Deux carmélites françaises et huit moniales vietnamiennes quittent le Carmel de Saïgon pour aller fonder un nouveau Carmel au Nord Vietnam, à Hanoï

3/10/1919

 Mlle Alice Marin, future soeur Aimée de l’Enfant-Jésus et future fondatrice du Carmel de Dolbeau, s’embarque à San Francisco sur le bateau qui la conduira à Hanoï, Vietnam.

4/10/1582

 Durant la nuit la plus longue de notre histoire - le pape Grégoire XIII ??? réforme le calendrier et l’on passe du 4 au 15 - la Madre Thérèse de Jésus, meurt à Alba de Tormes vers 21h. Elle avait 67 ans. Le corps de la Madre fut déposé dans une fosse profonde que l’on remplit de chaux, de pierres et de briques. Les carmélites savaient que la ville d’Avila le réclamerait

6/10/1571

 Sainte Thérèse de Jésus prend possession de sa charge de prieure au couvent de l’Incarnation : " À la stalle priorale se tenait la statue de Notre-Dame de la Clémence. En ses mains les clés du monastère, saint fur45eph, la bouche ouverte - "le bavard" allait-on le surnommer - occupait la place de sous-prieure. Assise aux pieds de Notre-Dame de la Clémence, la Madre dit d’une voix calme : Mesdames, mères et soeurs, l’obéissance m’envoie dans cette maison pour vous servir et vous être utile selon toutes mes possibilités. Pour le reste, n’importe laquelle d’entre vous peut m’enseigner et me corriger. Voyez vous-mêmes mesdames ce que je sais faire. S’il faut donner mon sang et ma vie, je le ferai bien volontiers." Réellement dans la pensée de Thérèse, al vraie prieure, c’était Notre-Dame. À elle et à elle seule, elle attribuera l’étonnante rénovation de son ancienne maison. Elle y resta 3 ans.

6/10/1959

 Les Carmélites Missionnaires, fondées en 1860 en Espagne par le Bx François Palau y Quer arrivent à Joliette, à l’Hôpital St-Charles, rendant présent l’amour de Dieu pour tous et plus spécialement pour les plus indigents.

7/10/1452

 Par la concession de la Bulle "Cum Nulla", le Pape Nicolas V accorde au Bx Jean Soreth, Général de l’Ordre des Carmes, l’autorisation d’admettre dans le même Ordre des moniales cloîtrées et d’organiser une association de laïcs, le Tiers-Ordre Carmélitain, appelé à devenir plus tard l’Ordre Séculier, composé de personnes qui tout en vivant dans le monde, s’inspirent de la spiritualité carmélitaine

7/10/1906

Les Carmélites Missionnaires fondées par le Bx François Palau y Quer sont agrégées à L’Ordre du Carmel.

9/10/1861

 Fondation du premier Carmel en extrême-Orient, à Saïgon. Trois figures ont laissé leur marque dans l’histoire de cette fondation. D’abord Mgr Dominique Lefebvre des Missions Étrangères de Paris, vicaire apostolique de la Cochinchine Occidentale, puis sa cousine, soeur Philomène de l’Immaculée-Conception, nouvelle professe au Carmel de Lisieux. Enfin Mère Geneviève de Ste-Thérèse, alors prieure au Carmel de Lisieux qui répondit positivement à la demande du Prélat.

11/10/1998

 Canonisation par le Pape Jean Paul II de soeur Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein)

12/10/1891

 Naissance à Breslau d’Édith Stein, de religion juive, (Ste Thérèse Bénédicte de la Croix) en la fête du Yom Kippour.

12/10/1919

 Carmel de Hanoï : Soeur Marie du Sauveur, sous-prieure du Carmel de Hanoï et native de Danville, Québec, Canada, tient sa famille au courant du départ fixé de la jeune et vaillante Américaine de Lowell, Mass. : "Mlle Alice Marin annonce son départ des États-Unis pour le 19 septembre prochain. Elle a reçu la lettre de Notre Mère juste à temps pour s’embarquer avec les Pères Missionnaires, elle arrivera la Hong Kong le 21 de ce mois..."

13/10/1873

 Carmel de Reims : Prise d’Habit de Soeur Thérèse de Jésus (Hermine Frémont, native du Canada). Elle était au Carmel depuis trois mois seulement, mais ses saintes dispositions, la ferveur et la fermeté de sa vocation vraiment extraordinaire, les sacrifices très grands qu’elle avaient consentis pour y être fidèle, méritaient en sa faveur. La cérémonie de vêture fut présidée en l’absence de l’archevêque, retenu par la maladie, par le vicaire général, M. l’abbé Butot, frère de Mère Marguerite-Marie, prieure.

14/10/1919

 Prise d’Habit de Teresa de Jesus, (Teresa de los Andes), la "Petite Thérèse" du Chili

14/10/1933

 Entrée d’Édtih Stein au Carmel de Cologne

15/10/1878

 Carmel de Montréal : Profession de soeur Marie des Anges (Reine-Élisabeth Lanthier, de St-Eustache, Québec, Canada). Âme d’élite, Mère Séraphine disait : " Ne serions-nous venues au Canada que pour donner Soeur Marie des Anges à notre Seigneur et à notre saint Ordre, que je ne pourrais regretter les sacrifices que la fondations nous a coûtés"

15/10/1895

 Carmel de Hanoï : Fondation du Carmel de Hanoï par le Carmel de Saïgon lui-même fondé en 1861 par le Carmel de Lisieux. Dès 1865, le nombre des vocations faisait déjà rêver d’essaimer.... mais le moment n’était pas encore venu. Mère Philomène eut la joie avant de mourir, de préparer un essaim à Hanoï.
Voici comment ce deuxième Carmel prit naissance. Mgr Gendreau, Vicaire Apostolique du Tonkin Occidental, rêvait d’établir un Carmel dans son Vicariat et se proposait de recourir à un Carmel de France pour entreprendre une fondation, car il ignorait l’existence du Carmel de Saïgon, situé au sud du Vietnam.Au même temps, Mgr Jean-Marie Dépierre, le nouvel évêque élu de Saïgon, en séjour temporaire à Hong-Kong pour sa santé apprit là sa nomination comme Vicaire Apostolique de Saïgon. Il connaissait le grand désir du Carmel de Saigon d’essaimer afin de faire place aux nombreuses demandes d’Admission. En route pour Saïgon, il décide de faire un détour par le Tonkin (Nord-Vietnam) pour voir sur place les possibilités d’une fondation. C’est ainsi que les deux évêques se rencontrèrent et mirent en commun leur projet.  Aussitôt commencèrent les correspondances avec Mgr Gendreau et les préparatifs pour la fondation à Hanoï.

15/10/1896

 Carmel de Montréal :Translation du monastère des Carmélites d’Hochelaga à celui qui se trouve aujourd’hui dans la paroisse Saint-Denis. Impérissable sera au Carmel, la mémoire du bon Père Savaria, supérieur du couvent, à qui a été décerné le titre bien mérité de fondateur du second monastère.

15/10/1898

 Carmel de Montréal: La nouvelle église des Carmélites érigée sous le vocable de Notre-Dame du Mont-Carmel est consacrée par Mgr Paul Bruchési. Ce dernier deviendra supérieur immédiat de la communauté en 1901 et le demeurera jusqu’en 1922.

15/10/1956

 Carmel de Danville : Mère Marie du Sauveur écrit : "Grande nouvelle ! Mère Aimée de l’Enfant-Jésus, prieure canadienne du Carmel de Hanoï, réfugiée au Carmel de Niort en France, dit que leurs supérieurs ont décidé que leur Carmel viendrait s’établir au Canada ! Qui aurait pu prévoir l’avenir de nos deux Carmels lorsque nous étions au Vietnam !

15/10/1967

 Le Pape Paul VI communique au monde son projet de nommer Sainte Thérèse de Jésus "Docteur de l’Église universelle". Cette nouvelle totalement innattendue surprit tout le monde car jusqu’alors, aucune femme n’avait mérité une telle distinction officielle

15/10/1974

 Obsèques de Mlle Marie-Pila qui vouait une grande dévotion à Ste Thérèse de Jésus. Elle s’était elle-même jointe à toute la famille du Carmel pour solliciter du pape Paul VI sa déclaration de docteur de l’Église.

15/10/1993

 Carmes : Inauguration du Couvent Saint-fur45eph à Montréal. Nos Pères Carmes canadiens en ont pris possession en mai dernier à leur retour de France

15/10/2004

 Carmes : Inauguration du Couvent Saint-fur45eph dans le secteur Cap-de-la-Madeleine aux Trois-Rivières, apr le Père Jean-fur45eph Bergarra o.c.d., provincial de la Province Avignon-Aquitaine.

16/10/1950

 Carmel de Montréal : On fête le 75e Anniversaire de Fondation du Carmel de Montréal et le 60e Anniversaire d’entrée en religion de la Révérende Mère St-Antoine-de-Padoue.
Le journal rapportait :"Solennité et sublime grandeur ne se départissant pas pour cela du cachet de simplicité qu’on ne saurait détacher d’un Monastère de Carmélites".

19/10/1879

 Carmel de Montréal : Mme Paul Lussier que la donation du terrain et la construction de l’Église avaient constituée "Fondatrice du Carmel" profitait du privilège que sainte Thérèse accorde aux dames portant ce titre d’entrer dans le monastère qu’elles ont fondé. Mère Séraphine lui dit ces simples mots : " Madame, ici, vous êtes chez vous; nous sommes votre famille."

19/10/1933

 Carmel de Bui-Chù Soeur Marie de l’Assomption, née Alice Fontaine, novice du Carmel de Trois-Rivières, arrive au Carmel de Bui-Chù, Vietnam. Dans une lettre de la prieure du Carmel de Trois-Rivières écrite à Mère Marie du Sauveur, elle disait : ! Soeur Marie de l’Assomption est la "perle" de mes novices."

19/10/1949

 Carmel de Bui-Chù: Mme Émile Simard reçoit enfin une lettre de sa filleule Mère Marie du Sauveur :"Depuis avant-hier, le village de Bui-Chù ainsi que plusieurs autres villages sont occupés par les troupes françaises venues pour combattre les communistes et assurer un autre gouvernement à notre Indochine. Ce matin, M. l’Aumônier des soldats français est venu nous voir, accompagné du Capitaine et de notre Chapelain annamite;..... finalement se chargent de nos lettres pour le Canada."

19/10/1997

 Proclamation par le Pape Jean Paul II de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, (Thérèse Martin) docteur de l’Église.

22/10/1882

 Ouverture au Carmel de Montréal du Triduum solennel organisé pour souligner le troisième Centenaire de la mort de Sainte Thérèse de Jésus, réformatrice du Carmel.

22/10/1909

 Confirmation de Teresa de los Andes (La Petite Thérèse du Chili"

22/10/1953

 À Lisieux a lieu la première réunion pour l’organisation des Fédérations des Carmélites de France.

23/10/1874

 Carmel de Montréal : Dès que la nouvelle de la prochaine arrivée des Carmélites fut ébruitée à Montréal, la Très Honorée Mère Pagé, alors supérieure de l’Hôtel-Dieu s’empressa d’écrire à la Mère Prieure du Carmel de Reims pour solliciter "comme une faveur" d’héberger provisoirement les Mères Fondatrices :« voici à quels titre notre communauté revendique ce privilège. Nous sommes "Religieuses Hospitalières de Saint-fur45eph", nous croyons avoir le droit de recevoir, loger et de nourrir aussi longtemps qu’ils sera nécessaire les filles de sainte Thérèse qui a tant aimé et honoré saint fur45eph et qui nous apprit a adopter ce grand saint pour le Père de notre Institut...»

23/10/1887

 Carmel de Montréal : Six mois à peine après le décès de soeur fur45éphine du Sacré Coeur, meurt à son tour une jeune professe d’origine allemande: Soeur Gertrude du Divin Coeur (Julia-Rose Reinman-Bower, née en Ohio, Étaits-Unis le 6 juin 1858) Une subite hémorragie l’enlève en quelques jours. Elle était âgée de 29 ans, dont 6 passées au Carmel.

24/10/1880

 Entrée au Carmel de Montréal de Cordélia Bousquet (Soeur Raphaël de la Providence) future fondatrice du Carmel de Trois-Rivières.

27/10/1896

 Naissance à Orange (Vaucluse, France) de Marie Pila, co-fondatrice de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie.

1/11/1570

 Fondation du Carmel de Salamanque sous le vocable de Saint-fur45eph. En ce même jour les Carmes déchaussés fondent leur collège à Alcala de Herares

1/11/1882

 Carmel de Montréal : Dans la soirée, Mère Séraphine, fondatrice du Carmel de Montréal, ébranlée par les épreuves échelonnées tout au long de l’année s’affaisse subitement. L’hypertrophie du coeur enrayée depuis quelques années avait repris avec une recrudescence inquiétante, la moindre complication pourrait amener une issue fatale. On attribue à l’efficacité de la prière qu’elle n’ai pas succombé alors. De l’avis des médecins, les cinq années qu’elle vécut encore furent une sorte de miracle.

2/11/1536

 Teresa de Ahumada s’enfuit de chez son père accompagnée de son frère Juan et entre au couvent de l’Incarnation.

2/11/1536

 Prise d’habit de sainte Thérèse de Jésus au Couvent de l’Incarnation.

2/11/1579

 Entrée au Carmel de Saint-fur45eph d’Avila, Espagne d’Anne Garsice, (Soeur Anne de Saint-Barthélémy). Ce fut la première soeur de voile blanc que possédait le Carmel thérésien, car au début de la Réforme en 1624, sainte Thérèse ne voulait pas de soeurs converses. s. Anne, confidente de Thérèse d’Avila et héritière de son esprit, fit partie du groupe de carmélites espagnoles qui allèrent implanter la réforme thérésienne en France et en Belgique.

2/11/1950

  Mère Agnès de Jésus, soeur de Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, prieure au Carmel de Lisieux charge sa soeur Céline (Soeur Geneviève) de faire la publication des "Manuscrits Autobiographiques" de sainte Thérèse.

2/11/1972

 Départ pour l’Ile Maurice, Océan Indien de soeur Marie-Marthe Lafrance et de soeur Agathe Robichaud du Carmel de Montréal. Elles partent en "éclaireurs" pour la fondation d’un Carmel à Bonne-Terre, dans cette île où cohabitent Créols, Indiens et Chinois.

3/11/1537

 Profession religieuse de Thérèse d’Avila au couvent de l’Incarnation.

3/11/1883

 Carmel de Montréal : Mort de soeur Saint Louis-de-Gonzague ( Marie-Edwige Gauthier) à l’âge de 26 ans. Elle en avait passé 7 au Carmel. Le jour de sa profession religieuse elle avait demandé à Sainte Thérèse de lui obtenir la grâce d’observer la Règle jusqu’à son dernier jour. Elle fut pleinement exaucée. Depuis quelques mois, on la voyait décliner d’une manière si rapide et aller quand même à son travail qu’on s’attentait à la trouver morte ici ou là. Infirmière lui dit un jour à ce propos : "Au moins, ne mourrez pas sans me prévenir". Or, pendant son agonie, soeur Saint-Louis-de-Gonzague, obéissante jusqu’à la fin, tourna la tête vers cette même infirmière, puis dans un effort pénible et avec un fin sourire, elle articula ce mot qui fut le dernier : "J’a....chè....ve !"

4/11/1887

 Thérèse Martin, (soeur Thérèse de l’Enfant-Jésus,) accompagnée de son père et de sa soeur Céline part pour Rome.

5/11/1872

 Retour au Carmel de Pau de Soeur Marie de Jésus Crucifié. Après l’avoir choisi pour être la fondatrice du Carmel indien à Magalore, Dieu la réservait pour une autre fondation missionnaire. Elle devait revenir au berceau de sa vie carmélitaine à Pau, pour préparer une nouvelle aventure.

7/11/1875

 En ce dimanche, sept postulantes font solennellement leur entrée au Carmel de Montréal nouvellement fondée par six carmélites rémoises. Quatre sont natives de Montréal, une de Rivière-du-Loup et deux de Trois-Rivières.

7/11/1919

 Carmel de Hanoï : Alice-Marin de Lowell, Mass., États-unis entre au Carmel de Hanoï, Vietnam. Elle avait passé quelques années au Carmel de Montréal. Elle ajoutera à son prénom d’Alice, celui de Aimée de l’Enfant-Jésus

9/11/1906

 Mort de la Bse Élisabeth de la Trinité (Élisabeth Catez) au Carmel de Dijon.

13/11/1886

 Carmel de Montréal : Mère Sérapine du Divin Coeur de Jésus reçoit l’Extrême-Onction. Elle avait reçu ce conseil du Dr Frédéric Gaboury craignant pour sa vie à cause de ses accidents cardiaques à répétition. Elle l’annonça elle-même à ses filles avec son habituel sourire : " Le docteur ne me trouve pas trop bien; il vient de me dire que par prudence, je ferais mieux de recevoir l’Extrême-Onction."

13/11/1983

 Béatification par le Pape Jean Paul II de soeur Marie de Jésus Crucifié ( Mariam Baouardy), la "Petite Arabe".

14/11/1832

 François Palau y Quer fondateur des Carmélites Missionnaires, prend l’Habit au couvent des Carmes Déchaux de San fur45é de Barcelone. Il prend le nom de Frère François-Jésus-Marie-fur45eph.

15/11/1834

 Profession chez les carmes déchaux de François Palau y Quer.

15/11/1952

 Mère Marie du Sauveur écrit à sa marraine : Hanoï nous demande du renfort; un Père carme a trouvé le Carmel de Hanoï en grande pénurie et il a demandé si nous pouvions leur prêter une soeur. J’ai répondu affirmativement. J’enverrai Marie de l’Assomption et de soeur Anne-de-saint-Gérard."

17/11/1957

 Les Moniales Carmélites du Carmel de Bui-Chù, accueillies par leurs soeurs de Montréal en 1954, prennent possession de leur nouveau monastère à Danville, dans les Cantons de l’Est, Québec. Mère Maire du Sauveur (Rose-Alba Brien) en est la prieure.

17/11/1959

 Soeur Marie-Madeleine de la Croix, du Carmel de Toulouse, France, arrive prêter main forte à nos soeurs carmélites de Dolbeau, qu’elle avait connues quelques années auparavant lors de leur séjour au Carmel de Montauban.

18/11/1572

 Thérèse d’Avila reçoit la grâce du "mariage spirituel". "Le jour octave de saint Martin, au moment où saint Jean de la Croix, confesseur au monastère de l’Incarnation, communiait la Madre, Notre-Seigneur lui apparut et lui confère la grâce du "mariage spirituel" caractéristique d’une très haute union divine.

19/11/1870

Arrivée à Magalore, Indes, de soeur Marie de Jésus-Crucifié. Partie pour la fondation d’un Carmel dans cette ville en août dernier avec 5 compagnes du Carmel de Pau, elle ne sont que trois à leur arrivée.

19/11/1950

 Fondation du Carmel à Québec par Mère Alphonsine de Marie (Alphonsine Poitras), conventuelle du Carmel de Montréal. La vie régulière commençait dans un monastère neuf mais construit temporairement en partie, faute de ressources. L’important était de fonder.

20/11/1887

 Thérèse Martin en voyage à Rome demande au Pape Léon XIII la permission d’entrer au Carmel à 15 ans.

21/11/1871

Profession perpétuelle de soeur Marie de Jésus-Crucifié, (Mariam Baourardy, la "Petite Arabe"), au Carmel de Magalore en Inde

21/11/1886

 Soeur fur45éphine du Sacré-Coeur (Marie-Laure-fur45éphine Genest) fait sa profession entre les mains de Mère Séraphine qui a reçu l’extrême-Onction le 13 précédent. Au cours de la cérémonie privée, Mère Séraphine gagnée par l’émotion se tut un moment... la jeune novice agenouillée et la tête appuyée sur les genoux de Mère Séraphine pleure, soudain, elle se relève et s’écrie : "Mon Dieu, gardez-nous notre Mère !... Mon Dieu ! Mon Dieu ! Gardez-nous notre Mère !..." Une substitution fut proposée au Seigneur par la novice qui en fit l’aveu plus tard... dans cinq mois elle sera auprès du Seigneur..., elle si pleine de vigueur et de santé.

21/11/1904

 Au Carmel de Dijon, soeur Élisabeth de la Trinité compose sa prière. "Ô mon Dieu, Trinité que j’adore..."

21/11/1949

 Entrée au Carmel de Montréal de Marie-Marthe Lafrance native des Îles de la Madeleine, future prieure et fondatrice du Carmel de Bonne Terre, Ile Maurice Océan Indien.

21/11/1950

 Pie XII promulgue la Constitution apostolique Sponsa Christi pour le développement de l’Institution sacrée de moniales. Pour la première fois, il s’y trouve posée la question des Fédérations pour les moniales de tous les Ordres.

21/11/1973

 L’Église par un Institutum reconnaît l’Institut séculier Notre-Dame de Vie comme un seul Institut de prêtres et laïcs, hommes et femmes : arbre unique à trois branches autonomes, selon la pensée du fondateur le Père Marie-Eugène, carme.

23/11/1937

 Prise de voile au Carmel de Reims de soeur Séraphine du Divin Coeur de Jésus ( Adéline Lucas, future fondatrice du Carmel de Montréal). Prise de voile retardée d’un an à cause de l’opposition de certains membres de sa famille à sa profession étant donné qu’elle n’avait pas 20 ans.

25/11/1585

 Le Chapitre Général des Carmes Déchaux décide du transfert du corps de Sainte Thérèse de Jésus décédée le 4 octobre 1582 à Albe de Tormes, à saint-fur45eph d’Avila. D’après Rubeo : "corps sain et était comme si on venait de l’enterrer" malgré la grande quantité de chaux dont on avait recouvert le cercueil.

25/11/1935

 Prise d’Habit au Carmel de Reims de soeur Séraphine du Divin Coeur de Jésus, Adéline Lucas, future fondatrice du Carmel de Montréal.

25/11/1984

 Béatification par le Pape Jean Paul II de soeur Élisabeth de la Trinité (Élisabeth Catez)

28/11/1569

 Inauguration d’un Couvent des Carmes Déchaux à Duruelo, dédié à Notre-Dame. Il est voué à l’observance de la Règle Primitive : méditation de l’Écriture Sainte, veille dans la prière contemplative, charité fraternelle, silence, travail, service de l’Église. C’est un retour aux sources. Ils sont deux carmes à l’inauguration : le Père Antoine Heredia ex-prieure de Salamanque et Jean de saint-Mathias qui s’appelle maintenant Jean de la Croix.

28/11/1581

 Dernière conversation entre la Madre Thérèse de Jésus et le Père Jean de la Croix. Le Père Jean commence son voyage en Andalousie, il ne reverra jamais la Sainte.

29/11/1577

 La Madre Thérèse de Jésus termine la rédaction du Château de l’âme appelé aussi le Livre des Demeures.

29/11/1896

 Baptême en l’Église de Saint-Florent de Marie Pila qui sera la co-fondatrice de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie

2/12/1577

 Jean de la Croix est arraché de force à sa petite habitation du monastère de l’Incarnation où il est confesseur. On le conduit entre le 4 et le 8 au couvent des carmes mitigés de Tolède. Personne ne sait où il est.

2/12/1894

 Naissance au Gua (Aveyron, France) d’Henri Grialou, futur Père Marie-Eugène, fondateur de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie.

3/12/1907

 La Congrégation des Carmélites Missionnaires fondée par le Père François y Quer est approuvée de Droit Pontifical par le Pape Pie X

3/12/1983

 Le Carmel de Québec situé sur le boulevard de l’Entente déménage à Tewkesbury en banlieue de Québec. Un nouveau monastère y a été construit en campagne.

4/12/1816

 Naissance à Reims d’Adéline Lucas, Mère Séraphine du Divin Coeur de Jésus, future fondatrice du Carmel de Montréal.

5/12/1562

 En ce jour, le premier Bref romain "Exparte vestra" autorisant la fondation du monastère St-fur45eph d’Avila par la Madre arrive celui sur la pauvreté absolue adressé aux "filles aimées dans le Christ, Prieure et religieuses du monastère de Saint-fur45eph d’Avila de l’Ordre de Sainte Marie du Mont-Carmel.

7/12/1954

 Les soeurs vietnamiennes du Carmel de Bui-Chù arrivent à leur tour [au Canada, elles retrouvent leurs Mères canadiennes à l’Hôtel-Dieu. Ces dernières sont arrivées depuis le 25 septembre.

8/12/1875

 Une jeune trifluvienne, Mlle Émélie Hubert vient se joindre aux 7 premières postulantes entrées au Carmel de Montréal le 7 novembre dernier.

8/12/1901

 Prise d’Habit au Carmel de Dijon de soeur Élisabeth de la Trinité (Élisabeth Catez)

8/12/1921

 Départ du Carmel de Hanoï pour la fondation du Carmel de Bui-Chù de Mère Marie du Sauveur et de ses compagnes dont 3 canadiennes venues de Montréal : Rose-Alma Archambault ( S. Marie du Rosaire), Berthe Georges ( S. Marie du Sacré-Coeur), Rosilda Brunelle ( S. Thérèse de St-fur45eph), ces deux dernières ont prit l’Habit au Carmel de Montréal.

14/12/1591

 Dans la nuit du 13 au 14 à minuit, mort de Jean de la Croix au couvent des carmes d’Ubada à l’âge de 49 ans.

14/12/1927

 Le Pape Pie XI déclare sainte Thérèse de l’enfant-Jésus (Thérèse Martin) patronne des missions universelles à l’égal du jésuite saint François-Xavier.

14/12/1992

 Consécration de la Chapelle du Carmel de Dolbeau par Mgr Jean-Guy Couture, évêque du diocèse de Chicoutimi.

16/12/1931

 Naissance à Hâvre-aux-Maisons, Ile de la Madeleine de Marie-Marthe Lafrance, future prieure et fondatrice du Carmel de Bonne Terre, Île Maurice Océan Indien.

16/12/1956

 Une lettre de Mère Marie du Sauveur cite un extrait d’une lettre du secrétaire-trésorier de la ville de Danville : "J’ai le grand plaisir et surtout la satisfaction de vous informer que toutes les formalités ainsi que les légalités sont terminées pour la vente de notre École. Le Surintendant de l’Instruction Publique approuve la vente à vos soeurs pour le prix de 22,226.14..."

17/12/1893

 Naissance à Lawrence, Massachusetts, États-Unis d’Alphonsine Poitras, Mère Alphonsine de Marie, future fondatrice du Carmel de Québec.

17/12/1950

 Lettre de Mère Marie du Sauveur à sa soeur et marraine Mme Émile Simard : Le Tonkin est en danger...les Dames françaises et leurs enfants quittent le pays, c’est une loi; les soeurs de St-Paul retournent en France, les Pères Rédemptoristes sont à faire leurs caisses pour aller du côté de l’Annam et voilà que j’apprends que nos Mère françaises du Carmel de Hanoï vont partir aussi... Quand à nous, nous suivons l’avis de Mgr. Notre évêque est venu et a demandé "Vous voulez partir " Non excellence" fut la réponse. Je lui ai demande de prendre la décision et que nous aurions la grâce de l’Obéissance. Il nous a dit alors, avec bonté et fermeté : Restez ici bien tranquilles et si vous avez le martyr, alors tant mieux". Dieu qui maintient les événements du monde, Lui Seul sait, ce que nous réserve l’avenir et nous sommes entre ses mains....

18/12/1836

 Profession au Carmel de Reims de soeur Séraphine du Divin Coeur de Jésus, Adéline Lucas, future fondatrice du Carmel de Montréal. La profession fut tenue secrète en dehors du monastère à cause de quelques membres de sa famille qui refusaient de consentir à ses engagements irrévocables avant sa majorité et elle n’avait que 20 ans.

18/12/1914

 Entrée au Carmel de Montréal d’Alice Marin de Lowell, Mass. (S. Alice-Aimée de l’Enfant-Jésus) Sortie à cause de maladie, on la retrouvera au Carmel de Hanoï, Vietnam.

19/12/1960

 Le Révérend Père Gabriel Sortais, Abbé Général de l’Ordre des Cisterciens venu en Amérique faire la visite des Maisons de son Ordre, préside la Bénédiction Abbatiale du nouvel Abbé de la Trappe de Mistassini, Dom Jean-Marie Vianney. Il en profite pour faire une visite au Carmel de Dolbeau et pour parler de ses maisons au Japon. Il put ainsi donner des nouvelles des Mères Trappistines qui pendant la guerre du Japon s’étaient réfugiées au Carmel de Hanoï, où elles avaient passées 14 mois.

22/12/1973

 Mort de s. Thérèse de Jésus, Hermine Frémont, canadienne au Carmel de Reims. C’était la première carmélite canadienne. Elle avait 22 ans et avait passé 6 mois au Carmel.

24/12/1851

 Naissance à Québec d’Hermine Frémont qui sera la première carmélite canadienne.

24/12/1936

 Baptême dans l’Église catholique de Rosa Stein, soeur de Ste Thérèse Bénédicte de la Croix. (Édith Stein)

24/12/1964

 Naissance de la branche sacerdotale de l’Institut séculier Notre-Dame de Vie, fondé apr le Père Marie-Eugène.

25/12/1886

 Grâce de Noël de Thérèse Martin, début de sa "course de géant"

25/12/1920

 Soeur Alice-Aimé de l’Enfant-Jésus (Aline Marin) fait sa profession au Carmel de Hanoï

25/12/1929

 Tout commença la nuit de Noël 1929... Un télégramme du Père Marie-Eugène invite Marie Pila, la philosophe, Jeanne Grousset, la littéraire et Germaine Romieu la scientifique à venir passer Noël au Petit Castelet. Elles étaient restées silencieuses...depuis leur rencontre du 20 mai avec ce dernier.

25/12/1945

 S. Marie du Sauveur reçoit une lettre du Canada après une interruption de trois ans du courrier à cause de la guerre. La lettre est accueillie avec grande joie

26/12/1543

 Famille Ahumada: Mort du père de Ste thérèse de Jésus.

27/12/1726

 Canonisation de saint Jean de la Croix, Juan de Yepes, par le Pape Benoît XIII

29/12/1580

 La Mère Thérèse de Jésus instaure à Paleneia un nouveau Carmel sous le vocable de Saint-fur45eph de Notre-Dame de la Rue.. Elle continue toutefois à chercher une maison adéquate

29/12/1811

 Naissance à Aytona de François Palau y Quer fondateur des Carmélites Missionanires

31/12/1938

 Transfert au Carmel d’Echt (Pays Bas) de soeur Thérèse Bénédicte de la Croix du Carmel de Cologne.

RECHERCHE

ACTIVITÉS À VENIR

Aucun événement

École d’oraison

Apprendre, approfondir, à l’école des saints du Carmel la pratique de l’oraison pour la vivre chez soi ou en groupe.

Pour la mise en oeuvre les frères carmes proposent un parcours de 6 soirées (modulable selon les possibilités), comportant enseignement, expérience pratique.

Cette école s’adresse aux paroisses, groupes, communautés religieuses. Les frères se déplaceront à cette fin.

Contacter le  Père Prieur
prieur.cap@lecarmel.org 

BULLETIN AMITIÉS CARMÉLITAINES

EPHÉMÉRIDES

le 20 novembre

1887:  Thérèse Martin en voyage à Rome demande au Pape Léon XIII la permission d’entrer au Carmel à 15 ans.

Consulter les éphémérides »