Hermann Cohen - Qui es-tu ?

Père Augustin-Marie
du Très-Saint-Sacrement,
ocd
Hermann Cohen
10 novembre 1821 - 20 janvier 1871

Hermann Cohen naît le 10 novembre 1821 à Hambourg, dans une famille juive. Son père, David-Abraham, est un riche banquier ; sa mère, Rosalie Benjamin, une femme raffinée et douée d’un sens artistique. Le talent musical d’Hermann est  remarquable.

À Paris, à l’époque du romantisme
Rosalie fonde de grands espoirs pour son fils et, le 5 juillet 1834, elle l’amène à Paris. Elle choisit comme professeur Liszt, qui est un musicien accompli, mais un piètre éducateur. Liszt, ébloui par le talent d'Hermann, le promène de salon en salon où il donne plusieurs concerts.

Premier contact avec l’Église catholique, émotion religieuse
Un arrêt à la cathédrale de Fribourg remplit le jeune Israélite d'émotions semblables à celles qu'il éprouvait dans son enfance en écoutant de l’orgue.

Le jeu, dans la débauche
À cette époque Hermann prend goût au jeu, vivant dans l'angoisse et le désarroi durant onze années. Incapable de se reprendre, il fuit, et se fuit lui-même, en s'enfonçant dans une existence misérable que plus rien ne satisfait, au point de cesser toute activité musicale.

RECHERCHE

École d’oraison

Apprendre, approfondir, à l’école des saints du Carmel la pratique de l’oraison pour la vivre chez soi ou en groupe.

Pour la mise en oeuvre les frères carmes proposent un parcours de 6 soirées (modulable selon les possibilités), comportant enseignement, expérience pratique.

Cette école s’adresse aux paroisses, groupes, communautés religieuses. Les frères se déplaceront à cette fin.

Contacter le  Père Prieur
prieur.cap@lecarmel.org 

BULLETIN AMITIÉS CARMÉLITAINES

EPHÉMÉRIDES

Il n'y a aucun éphéméride aujourd'hui.