Jésus

Jésus-Christ

Jésus Christ tient la place centrale dans nos vies, il en est la source et le sommet lorsque nous nous engageons à sa suite comme séculier, consacré, prêtre. En tant que source, nous sommes conscients qu’il connaît personnellement chacun de nous et qu’il nous accompagne et nous guide sur le chemin de la vie. En tant que sommet de notre vie, nous répondons à son appel en tâchant de vivre pleinement de sa vie, nous le célébrons dans la liturgie et la prière et nous lui consacrons notre vie, toute notre vie, par notre engagement à sa suite.
 

Cet homme de Nazareth que nous connaissons par les écrits bibliques devient la lumière de nos vies. Il nous apprend à vivre pleinement notre humanité en cherchant le beau, le bon, le bien, le vrai. Mais il nous révèle aussi qu’il existe un autre monde, un Royaume différent, où toute larme sera essuyée et où nous goûterons le bonheur pour l’éternité. Pour y parvenir, il nous a laissé Sa Parole, les sacrements et l’Église, mais il nous a dit aussi qu’il était avec nous tous les jours et que nous pouvions le trouver au plus intime de notre cœur où il a fait sa demeure.

 
Voyons comment, au Carmel, nous vivions cette relation à Jésus Christ.
 
Dès les origines, c’est-à-dire dans la Règle du Carmel, notre vie est mise dans une relation privilégiée  et forte avec le Christ : vivre dans la dépendance de Jésus et le servir fidèlement. Point d’autre chemin, pas de demi-mesure, un appel radical à dépendre en tout de lui et à le servir avec fidélité. Comment? Notre Règle encore une fois nous le précise : méditant jour et nuit la loi du Seigneur et veillant dans la prière, et encore : que le Parole de Dieu habite en abondance dans votre bouche et votre cœur et que tout ce que vous aurez à faire soit fait selon la volonté du Seigneur. Il y a là tout un programme de vie que nous nous efforçons de mettre en œuvre dans chacune de nos vies.
 
Cette radicale dépendance a agit et produit de nombreux fruits chez bien des saints et des bienheureux de la famille carmélitaine. Regardons ce qu’ils peuvent nous en dire.
 
Thérèse de Jésus, connue aussi sous le nom commun de Thérèse d’Avila, nous invite à voir et à goûter en Jésus le Bon ami et à chercher sa présence :
 
Tâchez ensuite, mes filles, puisque vous êtes seules, de trouver une compagnie. En est-il de meilleure que celle du Maître même qui a enseigné la prière que vous allez faire? Représentez-vous le Seigneur lui-même auprès de vous, et considérez  avec quel amour et quelle humilité il vous instruit; et croyez-moi, autant que vous le pourrez, ne vous écartez jamais d'un si bon ami. Si vous vous accoutumez à l'attirer près de vous, s'il voit que vous l'appelez avec amour et que vous ne vivez que pour le satisfaire, vous n'arriverez pas, comme on dit, à vous en débarrasser, jamais il ne vous manquera, il vous aidera dans tous vos travaux, il sera partout avec vous. Pensez-vous que ce soit peu de chose qu'un tel ami à nos côtés? (Camino 26,1)

Jean de la Croix nous apprend, quant à lui, à imiter le Christ et à agir en toutes choses comme Il le ferait lui-même. Voici le conseil qu’il donne au premier livre de la Montée du Mont Carmel :    

Qu'il ait un appétit (désir) ordinaire d'imiter le Christ en toutes choses, se conformant à sa vie, laquelle il doit considérer pour savoir l'imiter, et se comporter en toutes choses comme Il ferait lui-même. (1 MC 13, 3)
 
Saint Thérèse de l’Enfant Jésus voit dans le Christ celui qui nous attire, celui auquel notre âme aspire et elle veut apprendre de Lui à vivre l’instant présent, rien que pour aujourd’hui :
 
Oh!  je t'aime Jésus!  Vers  toi mon âme aspire
Pour un jour seulement reste mon doux appui.
Viens régner dans mon cœur donne-moi ton sourire
Rien que pour aujourd'hui! (Poésie 5)
 
Élisabeth de la Trinité nous apprend à écouter le Christ :
 
O Verbe éternel, Parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à vous écouter, je veux me faire tout enseignable, afin d'apprendre tout de vous. Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et demeurer sous votre grande lumière; ô mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse plus sortir de votre rayonnement. (Notes intimes)

 

Voilà quelques fragments trop modestes pour dire toute la richesse de la vie avec le Christ, mais suffisants pour nous inviter à suivre son chemin. Qu’il soit ou devienne votre compagnon de route pour vous apprendre à chercher sa présence, à accueillir sa vie et à en être ses témoins. 

 

RECHERCHE

ACTIVITÉS À VENIR

Aucun événement

École d’oraison

Apprendre, approfondir, à l’école des saints du Carmel la pratique de l’oraison pour la vivre chez soi ou en groupe.

Pour la mise en oeuvre les frères carmes proposent un parcours de 6 soirées (modulable selon les possibilités), comportant enseignement, expérience pratique.

Cette école s’adresse aux paroisses, groupes, communautés religieuses. Les frères se déplaceront à cette fin.

Contacter le  Père Prieur
prieur.cap@lecarmel.org 

BULLETIN AMITIÉS CARMÉLITAINES

EPHÉMÉRIDES

Il n'y a aucun éphéméride aujourd'hui.